"Je ne souhaite qu'une chose, c'est ta mort"

© photo news.

Les propos désespérés d'un producteur de télé.

"Si on m'avait dit, il y a quatre mois, que N'oubliez pas les paroles dépasserait TF1, je n'y aurais pas cru." Avec 3,2 millions de téléspectateurs en moyenne tous les soirs avant le JT de 20h, Nagui est devenu le roi de l'audience et dépasse désormais toutes les chaînes concurrentes. "On profite d'une éclaircie, ce n'est pas normal", relativise l'animateur de 55 ans sur le site du Parisien. Caroline Got, la directrice de France 2, explique ce formidable succès: "Le public a un vrai attachement pour Nagui. Il sait blaguer avec les candidats et les mettre en valeur. Son attitude est solaire."

Sous contrat avec France 2 jusqu'en juin 2019, Nagui séduit forcément les autres chaînes, qui rêvent de le débaucher. "On se parle régulièrement avec les patrons de M6 ou de TF1." Mais s'il est aujourd'hui au sommet, il n'oublie pas sa traversée du désert, au début des années 2000. "Cette sensation d'être au top, je l'ai eu dans les années 1990 avec les cartons de Que le meilleur gagne ou N'oubliez pas votre brosse à dent. À l'époque, j'ai cru que c'était normal. Et puis, on m'a viré", se souvient Nagui.

Il ajoute: "J'ai brutalement été persona non grata. Ça a été très violent. Je n'oublierai jamais les quatre ans après Nulle par ailleurs. Le téléphone ne sonnait plus. Il m'arrivait de pleurer en me disant que c'était foutu. J'étais comme un petit garçon exclu de l'école." Il y a peu, un producteur de télévision, lui-même au bord du désespoir, est venu le trouver. "Il m'a dit: Je ne souhaite qu'une chose, c'est ta mort. Ça serait la seule solution pour obtenir une case horaire. Qu'il se rassure, tout ça ne va pas durer."

Par Catherine Delvaux. 22/09/17 - 15h45