"La réforme des aides à l'emploi pourrait entrer en vigueur le 1er juillet"

© belga.

La Wallonie va réformer - et simplifier - les aides à la promotion de l'emploi (APE), a indiqué vendredi la ministre wallonne de l'Emploi et de la Formation, Eliane Tillieux, qui vise une entrée en vigueur "au mieux" pour le 1er juillet. "Tous les emplois APE seront maintenus", assure la ministre.

Cette réforme du dispositif des APE s'inscrit dans le cadre du Pacte pour l'emploi et la formation qui prévoit une réorganisation des aides à l'emploi. "Nous l'avons menée en étroite collaboration avec l'ensemble des partenaires sociaux", explique Eliane Tillieux.

L'objectif principal de cette réforme est de simplifier le dispositif des APE. "Nous allons passer de sept dispositifs différents à un seul mécanisme", détaille Eliane Tillieux. Celui-ci prévoit notamment le versement aux bénéficiaires d'une subvention unique regroupant le montant des APE et le montant des réductions des cotisations sociales. "Ce versement unique sera effectué trois fois par an", ajoute Eliane Tillieux.

Une gestion administrative simplifiée est également prévue. Le nouveau dispositif APE repose par ailleurs sur une nouvelle formule de calcul pour déterminer la valeur du point APE qui correspondra à la somme des subventions APE de 2015 et des réductions de cotisations de 2015, divisée par le nombre de points consommés en 2015.

"Tous les emplois subsidiés en 2015 par la Wallonie dans le secteur non-marchand et les pouvoirs locaux seront pérennisés. Aucun emploi APE ne sera supprimé", assure la ministre. En 2015, on comptabilisait 41.000 postes APE répartis chez plus de 4.000 employeurs.

"Le budget pour le dispositif APE de 605 millions d'euros pour les subventions de la Région wallonne, auquel est ajoutée une enveloppe de 343 millions d'euros pour les réductions de cotisations sociales, sera maintenu", précise Eliane Tillieux.

La réforme prévoit aussi la création de nouveaux emplois APE, dédiés à des thématiques choisies par le gouvernement wallon. "Et désormais la seule condition d'accès à un contrat APE, sera l'inscription comme demandeur d'emploi inoccupé inscrit au Forem." Le décret visant la mise en oeuvre de cette réforme a été approuvé jeudi en première lecture par le gouvernement wallon. "Il doit encore passer devant le Conseil d'Etat et le Parlement wallon, mais nous espérons voter ce décret avant les vacances parlementaires. Au mieux, la réforme des APE pourra entrer en vigueur le 1er juillet 2017", conclut Eliane Tillieux.

Par: rédaction 17/02/17 - 15h13