Le gouvernement s'accorde sur un effort de près de 900 millions d'euros

© photo news.

Le gouvernement fédéral s'est accordé samedi en comité restreint sur le contrôle du budget 2017. Au total, l'effort s'élève à près de 900 millions d'euros, incluant le maintien d'une marge de sécurité de 554 millions, a-t-on appris de sources concordantes.

Le comité de monitoring avait établi l'effort à réaliser pour maintenir le budget sur les rails à 313 millions d'euros. La question se posait toutefois de savoir si le gouvernement allait utiliser le matelas de sécurité de 739 millions d'euros constitué dans le budget initial et dans quelle mesure. Les principaux ministres du gouvernement Michel se sont accordés sur le maintien d'environ trois quarts de cette marge, correspondant au restant de l'année 2017.

Justice, police...
Il n'y aura pas de taxe nouvelle ni de nouvelle réduction de dépenses. Quelque dizaines de millions ont été dégagés pour la justice, la police et la transition énergétique ainsi que pour permettre le lancement des négociations dans le secteur non-marchand et la fonction publique.

Le travail aura surtout consisté à vérifier les prévisions du comité de monitoring. Il est apparu que le rendement de l'impôt des sociétés était meilleur que prévu et que les intérêts notionnels coûtaient moins au budget qu'escompté en raison de la faiblesse des taux d'intérêts.

Plus tôt que prévu
Le gouvernement a bouclé ses travaux un peu plus tôt que prévu. Une conférence est organisée dimanche à 09h00 au 16 rue de la loi pour présenter l'accord.

Mercredi, la Belgique rendra hommage aux victimes des attentats du 22 mars 2016. "Nous pourrons de nous consacrer pleinement à la rencontre des victimes et de leurs proches", a souligné le vice-premier ministre MR, Didier Reynders.

Par: rédaction 19/03/17 - 00h16