Frédéric Daerden pas candidat à la succession de Willy Demeyer

© belga.

Frédéric Daerden, fils de l'ancien ministre Michel Daerden décédé en 2012, était poussé par bon nombre de militants vers la présidence de la fédération liégeoise du PS. Mais le bourgmestre de Herstal et député fédéral estime être dans l'impossibilité de consacrer le temps nécessaire à l'institution liégeoise. Il ne déposera donc pas sa candidature en vue de succéder à Willy Demeyer, a-t-il annoncé lundi soir.

Frédéric Daerden fait partie de ceux qui, suite au scandale qui frappe la région liégeoise (Publifin), a prôné le renouvellement complet des instances de la fédération liégeoise du PS. "Ce processus indispensable pour restaurer la confiance est désormais en route", se réjouit-il, remerciant tous ceux et celles qui l'ont soutenu et encouragé à déposer sa candidature. A moins de 24 heures de la clôture du dépôt des candidatures, il n'en sera rien, finalement.

"La fédération a besoin, dans le contexte, d'une dynamique nouvelle. Pour la mettre en route et la faire vivre, elle a besoin d'un(e) président(e) qui pourra y consacrer beaucoup de temps. La tâche requiert un investissement total. Mon engagement au Parlement et à Herstal ne me permettra pas d'assumer cette mission", a-t-il confié dans un communiqué, ajoutant qu'il espère "qu'un débat fructueux s'engagera durant la campagne entre plusieurs candidat(e)s afin de faire émerger une équipe et un programme crédibles, mobilisateurs et offensifs".

Pas de certitude à ce niveau sachant qu'à ce stade, seul Jean-Pierre Hupkens, soutenu par Willy Demeyer, a introduit sa candidature. L'échevin liégeois de la Culture devrait donc être le seul candidat à la présidence de la fédération liégeoise du PS, à moins qu'un jeune socialiste, comme cela se laisse entendre, remette sa candidature d'ici mardi 16 heures.

Par: rédaction 20/03/17 - 20h39