L'ISPPC dans la tourmente: "C'est la mafia ici"

© Capture d'écran.

Un e-mail anonyme qui accuse l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC) d'être au centre de pratiques de corruption va être transmis au parquet, indiquent plusieurs médias mardi. Son directeur des hôpitaux, Philippe Lejeune, est accusé d'avoir profité d'avantages. Parallèlement, une plainte contre X sera déposée et une enquête interne va commencer.

L'e-mail en question pointe notamment différents marchés publics qui auraient donné lieu à des pratiques de corruption. Des responsables auraient perçu des sommes d'argent ou auraient profité de voyages à l'étranger. Le courrier électronique a été transmis récemment aux administrateurs de l'ISPPC et a fait l'objet de discussions lundi lors d'un conseil d'administration.

L'e-mail vise également la responsabilité de Philippe Lejeune. Directeur des hôpitaux de l'ISPPC, il aurait notamment fait cuisiner par le personnel de l'ISPPC des repas servis lors de son bal de bourgmestre. Il est également question, selon la RTBF, de nominations partisanes et de copinage. "C'est la mafia ici", auraient confié deux informateurs au service public francophone. Philippe Lejeune est bourgmestre de Merbes-le-Chateau, un cumul qui lui a récemment valu certaines critiques.

© www.uvcw.be.

Par: rédaction 16/05/17 - 10h47