Ce policier arbore-t-il un sigle assimilé à l'extrême droite?

L'affaire fait grand bruit à Couvin. Kevin, un policier de la zone 3 Vallées, est au coeur de la polémique pour avoir arboré sur son gilet pare-balles un écusson ressemblant à un bouclier des Templiers, un sigle assimilé à l'extrême droite et à la "résistance aux Arabes". L'agent en question est convoqué aujourd'hui devant le conseil de police.

"Celui-ci aura lieu à 8h30 vendredi. La cheffe de corps Virginie Wuilmart et le bourgmestre de Viroinval, Jean-Marc Delizée, étant absents ce jeudi. Nous n'avions jamais entendu parler de cet écusson à la croix rouge auparavant. On ne connaît pas sa signification mais il est vrai que c'est interpellant. On réagira en fonction des informations reçues au conseil de police", a précisé le bourgmestre Raymond Douniaux.

Jeudi, les journaux du groupe Sudpresse ont mis en avant deux écussons arborés par un policier de la zone des 3 Vallées sur son gilet pare-balles. Une gargouille qui trône au dessus de la ville et une croix rouge sur fond noir. "Le premier écusson avait déjà fait l'objet d'une demande d'explications lors d'un précédent conseil de police par le conseiller Vincent Delire. La cheffe de corps avait répondu que ce sigle était destiné à des t-shirts et qu'il ne serait pas visible en intervention", a conclu le bourgmestre Raymond Douniaux.

Michaël Bouche (avec Belga) 19/05/17 - 10h41