Faut-il autoriser les policières à porter le voile en service?

© Dr..

Interviewé dans l'émission Terzake (VRT), Hans Bonte, le bourgmestre de Vilvorde, s'est dit favorable à ce que des agentes de police de confession musulmane puissent porter le voile en service.

"L'un des grands enjeux est la représentativité des services de sécurité, des services de police en particulier, par rapport à la diversité de la population. Je rêve d'une situation comme à Amsterdam, où 18% des policiers sont d'origine allochtone. Chez nous, c'est beaucoup moins. Et si pour remédier à cela, il faut autoriser le port du voile, pourquoi pas. Je pense surtout qu'il faudrait donner la possibilité aux polices locales de décider si elles le souhaitent", a commenté le maïeur de Vilvorde (s.pa) depuis le Danemark, où il assistait à une conférence sur la déradicalisation.

Francken réagit sur Facebook

En désaccord total avec le socialiste flamand, le Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) a réagi sur sa page Facebook en postant deux photos de policières en service au Maroc et en Turquie. "Voilà à quoi ressemblent les agentes de police au Maroc et en Turquie, cher Hans Bonte", a-t-il répondu. "Partagez ma publication si vous estimez que des policières voilées n'ont pas leur place ici", a-t-il prolongé, obtenant plus de 7.000 partages.

Et Theo Francken de préciser: "Pour être complet, en Turquie, les policières ont le droit de porter le voile depuis le 27 août 2016. Une disposition introduite par le président Erdogan après le coup d'Etat de juillet. A la grande exaspération des femmes turques. Bonte suivra-t-il l'exemple d'Erdogan?".

Promouvoir la diversité
Selon une information révélée par la presse néerlandaise, la direction de la police d'Amsterdam envisage d'autoriser les agents féminins de confession musulmane à porter le hijab en service. Une mesure destinée à promouvoir la diversité dans ce corps de la fonction publique néerlandaise.

"Nous y pensons, en supposant que nous ne parvenons pas à recruter suffisamment d'agents d'origine étrangère. Ce serait une mesure qui pourrait avoir de l'effet", a déclaré le chef de la police amstellodamoise.

Hans Bonte très isolé
A l'étranger, des corps policiers au Royaume-Uni, en Suède, au Canada ainsi que dans certains États américains ont adopté des mesures permettant aux membres féminins de confession musulmane de porter le hijab, si elles le désirent. En Belgique, le sujet est encore tabou et la position de Hans Bonte semble extrêmement minoritaire au sein de la classe politique belge.

Michaël Bouche 19/05/17 - 16h29