Des employés de Ryanair inquiets de la sécurité à l'aéroport de Charleroi

© photo news.

Selon un document de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, que La Libre Belgique a pu consulter, des failles de sécurité ont été constatées par des employés de l'entreprise à l'aéroport de Charleroi. Des "privilèges" accordés à des fonctionnaires wallons sont notamment sources d'inquiétudes chez des pilotes de la compagnie.

L'un d'eux, dans une plainte qui remonte au 13 avril 2016, rapporte qu'un employé du Ser­vice public de Wallonie est passé devant lui au détecteur de métal, "avec des ob­jets tels qu'une veste, un sac en plastique et un sac à dos", accédant à la zone sécurisée sans être fouillé. Les autorités belges, interpellées, ont répondu que ce privilège est "inscrit" dans le contrat des fonctionnaires wallons qui assu­rent la sécurité et la sûreté à l'aéroport, qu'ils sont assermentés et n'ont pas à être fouillés selon le droit belge.

Un autre pilote observe toutefois que "cela ne se passe qu'à Charleroi". "Cette situation n'est pas conforme aux normes internationales", estime-t-il. "Au sein de Rya­nair, les Anglo­-Saxons sont très choqués par ce qui se passe à Charleroi. Ce n'est pas un aéro­port sûr", juge encore un autre pilote.

Contacté par "La Libre", l'aéroport confirme "qu'entre vingt et trente" personnes ne doivent pas se soumettre aux fouilles.

Par: rédaction 17/06/17 - 08h07