Le suspect du meurtre d'Alfred Gadenne aurait vengé le suicide de son père

Le procureur du Roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons, Christian Henry, a confirmé lundi soir la mort par égorgement du bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne, dont le corps sans vie a été retrouvé en soirée dans le cimetière de Luingne. Alfred Gadenne ouvrait et fermait chaque jour les portails du cimetière depuis plus de 15 ans. Un petit rituel que le Luingnois rendait à la population locale si chère à son coeur. Le corps d'Alfred Gadenne, assassiné lundi soir à Mouscron, a été autopsié dans la nuit à Mons. Un suspect appréhendé lundi soir sera entendu en fin de matinée par un juge d'instruction de Mons-Tournai. D'après No Télé, il s'agirait d'un jeune homme de 18 ans qui a agi par vengeance.

Le bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne a été retrouvé mort ce lundi soir dans le cimetière de Luingne, qui se trouve en face de chez lui, a confirmé le procureur du Roi de Tournai-Mons, Christian Henry.

Éléments troublants
"Je confirme que la victime a été égorgée et qu'il s'agit bien du bourgmestre de Mouscron. Je ne peux en dire plus pour l'instant", a déclaré à Belga vers 23h15 Christian Henry, le procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons. Ce mardi matin, des premières informations filtraient sur les circonstances entourant l'arrivée de la police sur les lieux du drame. Selon la Rtbf, des éléments troublants ont frappé les forces de l'ordre à leur entrée dans le cimetière. Le suspect se trouvait à côté du corps d'Alfred Gadenne et semblait connaître l'identité de sa victime. "Cest le bourgmestre. Cela ne sert à rien, il est mort".

Une vengeance?
Selon la télévision régionale Notélé, le suspect serait un jeune de 18 ans, Nathan D., domicilié à Luingne, la même localité que la victime. Il aurait agi par vengeance suite au suicide de son père en 2015 consécutif à son licenciement du service population de la ville de Mouscron où il était pompier volontaire. Un drame familial dont le suspect aurait tenu Alfred Gadenne responsable.

La dépouille du bourgmestre a été transférée dans la nuit vers un centre hospitalier de Mons où l'autopsie devait être pratiquée.  "C'est un examen médico-légal qui entre dans le cadre de la procédure. Cet examen a duré une heure. Pour le reste, le suspect qui a été interpellé hier soir dans le cimetière de Luingne doit être entendu ce matin par la police de Mouscron. On lui rappellera qu'il a le droit au silence. Dans le cadre de la loi Salduz, un avocat a été désigné et lui a été commis", déclarait vers 7h30 Christian Henry, procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons.

Déclarations brèves
"En fin de matinée, je devrais être en possession du rapport d'audition de la police, dossier qui sera ensuite transmis à la juge d'instruction Mme Laloux. Après audition du suspect, en présence de son avocat, c'est elle qui décidera de l'inculpation. Pour l'instant, les déclarations du suspect sont très brèves. Pour la presse, la communication sera assurée ce midi ou en début d'après-midi à Tournai, soit par Jean-Bernard Cambier, procureur du roi de division, soit par Frédéric Bariseau, 1er substitut du procureur du roi de Tournai".

Un appel reçu à 19h50
Lundi soir, le Procureur du roi a toutefois présenté un récapitulatif des faits, indiquant qu'à 19h50, le centre RINSIS des pompiers de Mons a reçu un appel téléphonique d'un inconnu qui signalait qu'une personne avait été tuée dans le cimetière de Luingne (Mouscron). 

Un suspect arrêté dans le cimetière
"Très rapidement, la police de Mouscron s'est rendue sur les lieux. Un corps a été retrouvé sur place", a poursuivi le procureur. "Les policiers ont également interpellé une personne dans le cimetière. Celle-ci a reconnu être l'auteur de certains faits", a assuré M. Henry. 

Le magistrat s'est rendu ce lundi soir sur les lieux du drame où les hommes de la police scientifique de la PJF de Tournai procèdent actuellement à des relevés. Alfred Gadenne, cdH, occupait le mayorat de Mouscron depuis 2006. Le dossier a été mis à l'instruction entre les mains de la juge d'instruction de Mons Mme Laloux.

© belga.
© belga.
© belga.

Onde de choc à Mouscron

L'annonce du décès de M. Gadenne, bourgmestre et ancien député wallon, a créé une onde de choc dans la cité des Hurlus mais aussi ailleurs. Le collège communal de Mouscron se dit "consterné par la disparition de son bourgmestre", alors que le corps sans vie d'Alfred Gadenne a été retrouvé lundi soir dans le cimetière de Luingne. Un livre de condoléances sera à disposition de la population mardi au Centre administratif, rue de Courtrai, 63 à Mouscron.

Le collège assure la famille de l'élu humaniste "de son soutien entier et fraternel" et évoque un homme "dévoué comme nul autre à sa ville et à ses concitoyens". 

"Alfred a toujours montré le chemin de la loyauté, de la justice et d'une gestion humaine des dossiers comme de son personnel. Proche de tous, Alfred laisse le souvenir d'une personne de qualité, infatigable, ne ménageant aucun effort pour que Mouscron reste, selon une expression qui lui était chère, une ville où il fait bon vivre". Les hommages des élus locaux pleuvent.

"Bouleversé"
"Je suis bouleversé. Comment expliquer un tel geste. Mes très sincères condoléances à son épouse et toute la famille. Je retiens, malgré notre opposition politique, un profond respect que nous partagions en dehors de l'enceinte communale. Triste! ", écrit l'écologiste Luc Tiberghien sur Facebook.

© belga.

Réactions

De nombreuses personnalités politiques ont déjà réagi à l'annonce du décès.

"Ma tristesse est immense. Je viens d'apprendre le décès de notre ami Alfred Gadenne. J'adresse mes plus sincères condoléances à ses proches", a tweeté le président du cdH, Benoît Lutgen

"Je suis horrifiée de ce qu'il vient d'arriver à Alfred Gadenne dont j'appréciais la grande gentillesse! Mes pensées à ses proches!", a tweeté Joëlle Milquet.

Le Premier ministre, Charles Michel, a également fait part de sa tristesse sur Twitter. "J'apprends avec effroi le décès brutal d'Alfred Gadenne. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches", a-t-il dit.

"Mouscron pleure un bourgmestre exemplaire de simplicité et de dévouement. Alfred Gadenne était un exemple. Sa perte est cruelle", s'est également ému le ministre wallon cdH René Collin.

"Je suis très peiné d'apprendre le décès d'Alfred Gadenne. Je présente à sa famille et à ses proches toutes mes condoléances et mon respect le plus sincère et amical. Je salue la mémoire d'un homme brave et dévoué", a réagi de son côté le ministre wallon Jean-Luc Crucke, chargé du Budget et de l'Énergie.

"Assassinat"
"Horrifié par l'assassinat du bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne. Ma plus profonde sympathie à ses proches", a aussi déclaré sur Twitter l'ex-ministre-président wallon Paul Magnette (PS), qui n'hésite donc pas à parler d'assassinat.

"Notre monde est devenu fou"
Guillaume Farvacque (PS) se demande dans quel monde on vit : "Je n'ai pas de mots pour exprimer le choc qui me traverse alors que j'apprends cette dramatique nouvelle. Notre monde est résolument devenu fou! Toutes mes pensées vont aux proches de notre Bourgmestre".

"La stupeur m'envahit"
Dans la commune voisine, Daniel Senesael (PS) : "La stupeur m'envahit et me glace ! La mort du bourgmestre de Mouscron c'est la foudre qui s'abat sur le monde politique. Vives et sincères condoléances émues".

La co-présidente d'Ecolo, Zakia Khattabi, s'est aussi dite "Horrifiée". "Toutes mes pensées et ma profonde sympathie aux proches d'Alfred Gadenne", a-t-elle ajouté.

Elio Di Rupo, président du PS, a également fait part de sa tristesse: "C'est avec horreur que j'apprends la mort tragique d'Alfred Gadenne. À sa famille, ses amis et aux Mouscronnois, mes pensées les plus sincères", a-t-il tweeté.

Vincent van Quickenborne, maïeur de la commune voisine de Courtrai, a notamment réagi. "Alfred Gadenne était l'architecte de notre bon voisinage. Il prouvait qu'une bonne collaboration, par-delà la frontière linguistique, est possible". "Merci Alfred", ajoute finalement Vincent van Quickenborne, en français dans le texte. 

"Quelle histoire horrible", a commenté de son côté le président du CD&V Wouter Beke, un qualificatif identique étant utilisé par la présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten.

"Alfred Garenne était un homme politique intègre et rempli de bon sens et d'humilité. Sincères condoléances à sa famille et ses proches", a déclaré sur Twitter le ministre wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet (MR).

Hommage de Martine Aubry
L'agression mortelle dont a été victime l'élu local a fait réagir jusqu'en France. La maire de Lille, Martine Aubry, s'est dite sur Twitter "Horrifiée par le meurtre d'Alfred Gadenne, bourgmestre de Mouscron et collègue estimé à L'Eurometropole. Toutes mes pensées à ses proches".

"La mort du bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne est une tristesse absolue. Tourcoing est en deuil. Quel drame pour nos amis belges", a déploré Gérald Darmanin, ministre français de l'Action et des comptes publics mais aussi élu à Tourcoing, ville voisine de Mouscron.

Parcours politique
Alfred Gadenne était bourgmestre de Mouscron depuis 2006. Champion des voix lors des élections, il avait remplacé Jean-Pierre Detremmerie dont il fut longtemps l'échevin des Travaux. Il fut aussi député wallon de 2009 à 2014. Homme très populaire et très simple, Alfred Gadenne ne prenait jamais de vacances, consacrant son temps à sa ville et à son village de Luingne dont son père fut bourgmestre. Il détenait d'ailleurs les clés du cimetière qui se situe devant son domicile. Comme chaque soir, il est allé fermer les grilles du cimetière lundi soir. Trois ans après le décès de Damien Yzerbyt suite à une terrible maladie, et un an après le suicide de Jean-Pierre Detremmerie, c'est un autre dinosaure de la politique mouscronnoise qui n'est plus.

Par: rédaction 12/09/17 - 08h13