L'expert auto-proclamé en djihadisme fixé le 20 septembre

© photo news.

L'arrêt dans le dossier de Montasser AlDe'emeh, poursuivi aux côtés de trois autres suspects pour falsifications d'écrits, a été reporté mercredi au 20 septembre par la cour d'appel d'Anvers.

Les écrits qui auraient été falsifiés par l'expert auto-proclamé en djihadisme avaient pour objectif de prouver qu'un suspect dans un dossier de terrorisme avait suivi un parcours de déradicalisation. Les attestations avaient été présentées à la chambre du conseil dans l'espoir d'une libération.

Le parquet fédéral a requis un an de prison à l'encontre de Montasser AlDe'emeh, l'imam malinois Khalid O., son frère Jawad - incarcéré à l'époque des faits pour son implication au sein du groupe salafiste 'Way of Life' - et l'avocat Nabil R.

Les quatre prévenus ont plaidé l'acquittement.

Par: rédaction 13/09/17 - 13h01