Pourquoi Laurette Onkelinx s'en va

Laurette Onkelinx se retirera de la vie politique au plus tard à la fin de la législature actuelle, en 2019. Un choix qui s'explique par de multiples raisons. Mais la Liégeoise se gardera bien de toutes les évoquer.

Son annonce éclair en a surpris plus d'un: Laurette Onkelinx, l'une des figures emblématique du Parti socialiste et du paysage politique belge, s'apprête à tirer sa révérence. "J'ai envie d'autre chose, de tourner la page, j'ai envie d'écrire moi-même et différemment le dernier chapitre de ma vie professionnelle", expliquait-elle hier avant de fondre en larmes.

"Dégoûtée" par les affaires et la "trahison" du cdH
Si la Bruxelloise d'adoption se dit légitimement lassée par la vie publique et motivée par son envie de "laisser la place aux jeunes", d'autres éléments ont accéléré sa décision.

Comme elle l'a confié dans les colonnes du Soir et du Standaard, les affaires ont évidemment joué un rôle et l'ont quelque peu "dégoûtée", selon ses propres termes. La crise politique de l'été initiée par la "trahison" (comme les socialistes aiment à la qualifier) de Benoît Lutgen a quant à elle sonné le glas de la poursuite de Laurette Onkelinx en politique. C'est en tout cas la version officielle.

Le Samusocial comme déclencheur
Car si la cheffe du PS bruxellois a assuré qu'elle réfléchissait à son éventuelle sortie depuis un an, c'est bel et bien l'affaire du Samusocial qui a précipité les choses. Un scandale qui l'a considérablement fragilisée au sein de son parti du fait de sa proximité avec Yvan Mayeur. Mais également à cause de la lettre envoyée par le cabinet de son époux Marc Uyttendaele afin de faire pression sur les autorités bruxelloises pour éviter une enquête sur le Samusocial. Très proche de l'ancien bourgmestre de Bruxelles, Onkelinx était-elle au courant des agissements au sein de l'asbl? Son passage devant la commission d'enquête sur le Samusocial, prévu le 22 septembre prochain, devrait apporter certains éléments de réponse.

Le PS bruxellois dans les cordes
De plus, la cheffe du groupe socialiste à la Chambre peine à convaincre dans son rôle d'opposition, surenchérit La Libre Belgique qui évoque aussi sa gestion contestée du PS bruxellois et la débâcle électorale qui se profile.

Laurette Onkelinx a-t-elle senti le vent tourner ou a-t-elle été discrètement poussée vers la sortie? On ne le saura peut-être jamais...

La position de Laurette Onkelinx au sein du PS était fragilisée du fait de sa proximité avec Yvan Mayeur. © photo news.

Maxime Czupryk 14/09/17 - 09h23