Un policier interpelle violemment un cycliste... pourtant dans son droit

Cette altercation surréaliste entre un cycliste et une patrouille de police a eu lieu à Etterbeek (Bruxelles).

Un cycliste roule sur une piste cyclable quand il se voit tout à coup contraint de contourner une camionnette de la police bruxelloise et ne peut ainsi accéder au "sas vélo", à savoir l'espace (ZAC) réservé aux deux-roues non motorisés devant les feux de signalisation. Mécontent, il signale "l'infraction" à l'agent. Ce dernier, agacé, lui rétorque que le marquage au sol est effacé. 

Interpellation "musclée"
Le cycliste continue sa route et tourne à droite alors que le feu est toujours au rouge. Le combi le rattrape immédiatement, l'arrête dangereusement et un policier l'apostrophe violemment: "Vous pouvez faire une remarque aux policiers mais quand le feu est rouge..."

Le cycliste pourtant dans son droit
Le cycliste l'interrompt rapidement et lui rappelle le code de la route en vigueur: il est en totalement dans son droit. Depuis un an, le panneau B22 l'autorise en effet à franchir les feux de signalisation vers la droite. 

Surprise et mauvaise foi
Surpris, l'agent constate sa présence mais fait également preuve d'une certaine mauvaise foi: il refuse de s'excuser et finit par sermonner le cycliste pour son attitude soi-disant arrogante. Une vidéo à découvrir ci-dessus et ici pour la version intégrale.  

De la difficulté d'être cycliste à Bruxelles
Les faits datent de juillet dernier et la séquence a été publiée sur YouTube par le collectif "VéloBruxelles", initiative destinée à sensibiliser la population (et le monde politique) aux difficultés régulières rencontrées par les cyclistes sur les routes de la capitale.

Par: rédaction 13/11/17 - 13h57