Une maison partiellement démolie par un camion à Visé

© RTL.

Les parties de la maison qui menaçaient de s'effondrer à la suite de l'incident survenu mardi matin à Visé, au cours duquel la flèche d'un engin de chantier a endommagé une habitation, ont été enlevées. L'engin de chantier en cause a désormais été évacué, a indiqué mardi après-midi Marcel Neven, bourgmestre de Visé.

La rue de Jupille à Visé, en région liégeoise, est toujours fermée à la suite de l'incident survenu mardi vers 8h. Un camion venait de quitter un entrepôt proche de l'habitation concernée qu'il longeait via un passage. Pour une raison indéterminée, la flèche de l'engin de chantier que remorquait le camion a accroché le linteau supérieur de la maison. Il s'agit de l'une des plus anciennes habitations de Visé datant de la fin du 19e siècle. Aucun blessé n'était à déplorer.

"Les dégâts sont tels que l'on peut voir les meubles à l'intérieur de la maison par les ouvertures qui ont été créées à la suite de l'accident", indiquait mardi matin le bourgmestre de Visé.

Par mesure de sécurité, la commune a fait enlever les parties de la maison qui menaçaient de s'effondrer. Les autorités ont également interdit l'accès aux deux bâtiments situés à la droite de l'habitation endommagée, c'est-à-dire un restaurant et une habitation. "Les gens sont relogés dans un logement d'urgence", a précisé Marcel Neven.

Les lieux étant mis en sécurité, la commune attend désormais le retour du propriétaire de la maison qui se trouvait à l'étranger au moment des faits. La rue de Jupille reste fermée à la circulation jusqu'à nouvel ordre.

© Google.

Par: rédaction 14/11/17 - 11h06