Salah Abdeslam devant le tribunal le 18 décembre

© belga.

Le procès de Salah Abdeslam et de Soufien Ayari pour la fusillade rue du Dries débutera le 18 décembre prochain à 8h45 devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Les audiences se dérouleront les 18, 19, 21 et 22 décembre 2017 toute la journée. Il n'y aura pas d'audience le 20 décembre. Les deux prévenus doivent répondre de tentative de meurtre dans un contexte terroriste et de possession illégale d'armes à feu. Ce sera la première fois que des responsables des attentats de Paris se retrouveront devant un tribunal.

Fin novembre dernier, la justice française avait validé "le principe de la remise temporaire" de Salah Abdeslam à la Belgique. Après son arrestation à Bruxelles en mars 2016, Salah Abdeslam avait en effet extradé vers la France, où il est soupçonné d'être l'un des auteurs des attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 morts et plus de 400 blessés.

Le suspect est actuellement incarcéré dans des conditions très rigoureuses à la prison de Fleury-Mérogis, en banlieue parisienne. Il sera donc transféré vers Bruxelles le 18 décembre prochain, pour comparaître à son procès relatif à la fusillade rue du Dries à Forest le 15 mars 2016.

Le procès pourrait être reporté
Néanmoins, si le procès peut débuter, il est aussi possible qu'il soit reporté. Si Salah Abdeslam n'est actuellement pas défendu, il se pourrait que le 18 décembre prochain un avocat se présente à l'audience pour le représenter. Ce dernier pourrait alors demander un ajournement afin de préparer sa défense. Salah Abdeslam pourrait également lui-même demander un report s'il veut étudier son dossier.

Le 15 mars 2016, des policiers belges et français avaient entrepris de perquisitionner une habitation de la rue du Dries à Forest, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Dès leur arrivée, ils avaient essuyé des tirs de la part des occupants de l'habitation.

Plusieurs policiers avaient été blessés et un suspect, Mohamed Belkaid, un Algérien de 36 ans, avait été tué au cours des échanges de tirs. Connu sous le pseudonyme de Samir Bouzid, cet homme était soupçonné d'avoir joué un rôle de coordination et de préparation dans les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

Sous haute sécurité
Les deux autres suspects, Salah Abdeslam, seul terroriste des attentats de Paris encore en vie, et Soufien Ayari, étaient parvenus à s'échapper. Ils avaient été arrêtés le 18 mars 2016, rue des Quatre Vents à Molenbeek-Saint-Jean.

Quatre jours plus tard, d'autres membres de cette cellule terroriste, les frères El Bakraoui et Najim Laachraoui, avaient commis des attentats à Bruxelles, dans le métro et à l'aéroport, faisant 32 morts et des centaines de blessés.

Le procès de Salah Abdeslam et de Soufien Ayari se tiendra sous haute sécurité, pendant quatre jours, dès le 18 décembre prochain. Les audiences auront lieu de 8h45 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 en la salle 0.30 du palais de justice de Bruxelles. Le public sera soumis à un contrôle à l'entrée de la salle d'audience, en plus du contrôle permanent à l'entrée du palais.

© photo news.
© belga.
© photo news.
© photo news.

Par: rédaction 7/12/17 - 19h18