Grève en vue au SHAPE

© photo news.

Le personnel civil du SHAPE continue à craindre pour son avenir. Alors que les pompiers doivent être intégrés à la zone de secours Hainaut centre, les autres membres du personnel craignent le recours à la sous-traitance. Une réunion entre syndicats et instances du SHAPE (Casteau, Mons) est programmée mardi. En cas de blocage, un préavis de grève pourrait être déposé, a indiqué samedi le syndicat socialiste, confirmant une information parue dans Sudpresse.

Depuis l'accord de Lisbonne en 2011 stipulant la reprise du personnel civil de l'OTAN par les Etats membres, des craintes existent quant à l'emploi de ces personnes au SHAPE. Il s'agit en l'occurrence du personnel administratif, ainsi que, entre autres, des électriciens et des chauffagistes. Les pompiers de la caserne du SHAPE sont également concernés.

"Le personnel civil sent que la Défense envisage le recours à la sous-traitance pour les tâches majeures et craint ainsi d'être mis sur une voie de garage et, à terme, de perdre son emploi", a indiqué Patrick Salvi du Setca. "La caserne des pompiers et son personnel doivent être repris par la zone de secours Hainaut Centre, à salaire identique, certes, mais sans les avantages extra-légaux, ce qui représenterait une perte de quelque 6.000 euros par an. D'autres pompiers refusent de quitter la caserne du SHAPE, ce qui pose un problème légal."

Une réunion entre les syndicats et les instances du SHAPE est programmée mardi. "L'idée est de voir clair sur l'avenir du personnel civil, d'envisager, entre autres, une indemnité pour compenser la perte des avantages des pompiers. Si la réunion se conclut sur un blocage, un préavis de grève concernant l'ensemble du personnel civil du SHAPE pourrait être déposé."

Par: rédaction 13/01/18 - 20h09