"Les plages les plus chaudes de la côte": la pub pour La Panne qui dérange

© DR.

Une plainte anonyme a été déposée à cause d'une publicité placée dans le magazine de voyage de Brussels Airlines. Destinée à promouvoir le tourisme à La Panne, elle montre deux jeunes femmes en maillots de bain avec un slogan en anglais qui joue sur la ressemblance entre les mots "beach" et "bitch".

"Discover the hottest beach of the Flemish coast!": un Belge francophone a déposé une plainte auprès du Jury d'Ethique Publicitaire à cause du slogan insultant et dégradant. Selon lui, la ressemblance entre "beach" ("plage") et "bitch" ("sal...") induit en erreur. Le JEP doit encore enquêter. "A la fin de la semaine, nous communiquerons notre décision sur notre site internet".

Beach ou bitch?
Du côté de la ville de La Panne, on n'entend pas mettre un terme à la campagne de pub. "Notre collabortion avec Brussels Airlines court encore jusqu'à la fin du mois de mai", assure l'échevin du tourisme, Bram Degrieck, dans Het Laatste Nieuws.

La facture s'élève à 1.300 euros par mois pour apparaître dans le magazine de Brussels Airlines, distribué à bord de leurs avions. "En trois mois, nous pouvons toucher près d'un million de passagers. Comme il s'agit d'un public international, nous avons choisi un slogan en anglais. Je ne pense pas que le JEP va interdire la publicité. L'idée de cette campagne vient de nos services et je la soutiens encore totalement (...). Si le plaignant voit trop le mot "bitch" dans le mot "beach", cela ressort de sa sensibilité personnelle. La majorité des gens va comprendre le message correctement".

"Hottest", c'est le climat
Quant au mot "hottest", Degrieck assure qu'il n'y a aucune allusion sexuelle. "Ce mot n'est pas adressé aux deux jeunes femmes mais bien à notre climat. La côte belge est l'endroit avec le plus d'heures d'ensoleillement dans tout le pays."

L'échevin a aussi promis qu'il allait inviter le plaignant à venir passer un week-end à La Panne.

Par: rédaction 16/05/18 - 13h15