Innover pour tenter d'aller mieux, le défi de Snapchat

© reuters.

En nette perte de vitesse, Snapchat promet d'importants changements dans un futur proche.

"Nous sommes actuellement en train de redessiner complètement notre application", après avoir présenté le bilan alarmant de Snapchat, son PDG, Evan Spiegel, ne pouvait pas échapper à cette annonce. 

L'application de photos et vidéos a vu ses pertes quasi tripler en l'espace d'un an, grimpant jusqu'à 443 millions de dollars (+-381 millions d'euros) lors du troisième trimestre. L'action Snap, cotée en bourse depuis février, a aussi chuté de 17% après un mois d'août particulièrement difficile, rappelle RTL France. 

Le concurrent Instagram

Le réseau social au fantôme éprouve des difficultés à rivaliser avec son concurrent Instagram. Les amateurs de Stories, publications qui disparaissent après 24 heures, se dirigent plus facilement vers l'application détenue par Facebook. 300 millions d'internautes utilisent cette fonction sur Instagram, contre 178 millions sur Snapchat.  Et (évidemment) les annonceurs ont aussi choisi leur camp. Avec comme principale conséquence une baisse importante des revenus publicitaires.

"Nous sommes actuellement en train de redessiner complètement notre application", assure Evan Spiegel,le PDG de Snap. © ap.

L'échec des lunettes connectées

Autre raison du déclin, l'échec des lunettes connectées Spectacles lancées sur le marché l'an dernier.  Plusieurs centaines de milliers de paires seraient actuellement "coincées" en Chine en raison d'une offre bien supérieure à la demande, révèle The Information. Pour rappel, les Spectacles, au look semblable à des lunettes de soleil, coûtent 149 euros et ne sont utilisables qu'avec une seule application.

"Prendre des risques"

Pour (re)conquérir le public et renflouer les caisses, Snapchat planche sur des nouveautés qui ne devraient pas tarder à apparaitre. "Nous sommes prêts à prendre des risques, car nous pensons que cela sera bénéfique sur le long terme", avance Evan Spiegel.

Les stories et les cartes permettant de géolocaliser les abonnés vont être repensées. Un outil destiné à trouver plus facilement les contenus va aussi être élaboré et la version Android devrait être mieux exploitée.

Suffisant pour redresser la barre? Réponse dans les prochains mois.

Par: rédaction 9/11/17 - 12h01