Sans le sou, il devient millionnaire grâce à une vieille couverture

Loren Krytzer vivait dans une cabane, avec 200 dollars par mois à peine, jusqu'à ce que sa vie bascule grâce à une couverture qui appartenait à son arrière-grand-mère et qu'il a pu vendre aux enchères pour 1,5 millions de dollars.

Cet ancien menuiser américain a tout perdu après un accident de la route survenu en 2007. Amputé d'un pied, Loren Krytzer ne pouvait plus travailler, et n'avait plus les moyens de s'occuper de ses enfants, qu'il a dû envoyer chez leurs grands-parents, à des milliers de kilomètres de chez lui. L'homme vivait dans une cabane, et subvenait difficilement à ses besoins grâce à une maigre pension d'invalidité de 200 dollars. Mais son destin a basculé lorsqu'il a découvert qu'il possédait une couverture Navajo datant de 1840 qui valait plusieurs milliers de dollars.

En 2011, alors qu'il regardait un épisode de "Antiques Roadshow", une émission consacrée aux objets anciens de valeur, Loren reconnu une couverture similaire à celle qu'il avait rangée au fond d'un placard. "J'ai directement mis le programme sur pause pour aller chercher la couverture, et je la tenais devant l'écran", a-t-il raconté à CNBC. "J'ai comparé les lignes à celle que je voyais à la télévision, pour voir si elles correspondaient". "Ce type à la télé, l'évaluateur, disait qu'elle valait entre 300.000 et 500.000 dollars. Alors je me suis dit que la mienne valait peut-être 5.000 ou 10.000 dollars".

La couverture de Loren Krytzer dans son état d'origine. Tissée à la main avec de la laine teinte, elle a été datée à 1840. © John Moran Auctions.

Un "vieux tissu" à 1,5 millions
Loren s'est alors rendu chez plusieurs antiquaires, qui ont refusé d'acheter sa couverture. Selon eux, il s'agissait simplement d'un tissu usé fabriqué au Mexique, et sans aucune valeur. Quant à sa mère, elle n'y croyait pas non plus; cette couverture ayant servi à recueillir les chatons lorsqu'une chatte mettait bas dans la famille.

Mais l'homme n'avait dit son dernier mot. Dans une dernière tentative pour récupérer un peu d'argent, il s'est rendu chez les antiquaires "John Moran", spécialistes des Amérindiens. L'expertise a ainsi prouvé que cette couverture appartenait à un chef Navajo, et était l'une des plus fines et des plus rares au monde.

Quelques secondes à peine
Loren, qui espérait "pouvoir enfin réparer [sa] voiture", ou "acheter une maison", a finalement pu réaliser tous ses rêves. En effet, le prix de la couverture, mise aux enchères, s'est envolé. Il n'a suffi que de 77 secondes pour qu'elle soit vendue pour la somme de 1,5 million de dollars (1,26 million d'euros). "J'ai commencé à hyper ventiler, je n'arrivais pas à y croire. Tout est devenu flou, et je n'arrivais plus à reprendre mon souffle".

Aujourd'hui, Loren, qui "a travaillé toute sa vie" avant de se blesser, et n'a "jamais pu se faire plaisir", roule en Harley Davidson et vit dans une magnifique maison avec sa nouvelle épouse. Il a également fait l'acquisition de plusieurs voitures, et d'une seconde maison mise en location.

© John Moran Auctions.

Sarah Winkel 4/12/17 - 11h05