Panique à bord: la porte de l'issue de secours s'envole à l'atterrissage

© (Twitter).

La porte de secours d'un avion de la compagnie aérienne nigériane Dana Airlines est tombée au moment de l'atterrissage à Abuja. Les circonstances restent floues. Il n'y a aucune victime à déplorer.

Mercredi passé, lors d'un vol reliant la ville de Nagos à Abuja au Nigéria, les passagers ont été confrontés à une situation extrêmement angoissante. La porte de l'issue de secours de l'avion s'est tout simplement envolée au moment de l'atterrissage.

"Effrayant"
Pour Dana Airlines, une compagnie aérienne nigériane, c'est clair: il est impossible qu'une porte tombe d'elle-même "sans l'effort d'un passager pour l'ouvrir". Il a ajouté qu'il n'y avait aucune raison de s'inquiéter car "lorsqu'un avion est en vol, il est entièrement pressurisé".

Un incident qui a semé la panique auprès des passagers. "La porte de sortie était instable tout au long du vol. Au moment de notre atterrissage, elle est tombée. Effrayant", a commenté le docteur Ola Orekunrin.

Aucun autre incident
Dana Airlines assure que l'avion avait été inspecté par des ingénieurs de l'aviation civile nigériane, et qu'aucun autre incident n'avait été signalé.

"Le vol retour de l'avion n'a été retardé que de huit minutes, car nous devions démontrer aux autorités que la sécurité et le confort de nos clients étaient au centre de nos préoccupations", a souligné le porte-parole de Dana Airlines. (continuez à lire sous la vidéo)

© (Twitter).

Dapo Sanwo, l'un des passagers, a affirmé à CNN que personne n'avait touché la porte.

"C'était bruyant. Il y avait des vibrations. J'ai remarqué que le loquet de la porte de secours était desserré et pendait. Quand nous avons atterri et que l'avion a roulé jusqu'au point de stationnement, nous avons entendu une explosion. Ils ont tenté de nous interdire de faire des vidéos et de prendre des photos" a-t-il témoigné.

Une mauvaise réputation
Historiquement, la réputation du transport aérien nigérian est très mauvaise. En 2012, un avion-cargo de la compagnie Allied Air basée à Lagos avait effectué une violente sortie de piste à l'atterrissage à Accra, tuant les dix occupants d'un minibus.

Le lendemain, un avion de la compagnie Dana Airlines en provenance d'Abuja s'était écrasé sur un immeuble de deux étages à proximité de l'aéroport international Murtala Muhammed à Lagos, tuant 147 passagers, 6 membres d'équipage et au moins 10 personnes au sol.

Christophe Da Silva 12/02/18 - 08h36