Une coalition se profile aux Pays-Bas

© epa.

Le Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte (VDD) a fait part lundi, à l'issue d'un entretien avec Edit Schippers (VDD) en sa qualité d'"explorateur", de sa volonté de former un nouveau gouvernement avec entre autres le parti démocrate chrétien centriste CDA (Christen Democratisch Appèl) et le parti social libéral D66.

Une collaboration avec CDA et D66 est logique "vu le résultat des élections", a estimé Mark Rutte. Toutefois, un quatrième partenaire de coalition, détenant au moins cinq sièges, sera en outre nécessaire pour former une majorité. La gauche verte Groenlinks (14 sièges) et l'union chrétienne ChristenUnie (5) sont à cet égard fréquemment cités.

Mark Rutte a répété lundi qu'il excluait d'intégrer au sein de la coalition le parti d'extrême-droite dirigé par Geert Wilders (Partij voor de Vrijheid, PVV).

Réduction des taxes
Le Premier ministre des Pays-Bas sortant a par ailleurs indiqué que le nouveau gouvernement s'attèlera à une réduction des taxes au bénéfice de la classe moyenne, menée de pair avec une révision fiscale. Le gouvernement se concentrera également sur la transition énergétique et l'investissement dans les soins de santé.

VVD vainqueur
Le parti libéral (VVD) de Mark Rutte est arrivé premier aux législatives néerlandaises devant le parti xénophobe de Geert Wilders. Son parti a remporté 33 sièges sur les 150 de la chambre basse, subissant une perte de 8 sièges par rapport au scrutin de 2012.

Par: rédaction 20/03/17 - 11h57