Les "amants de Pompéi" étaient-ils homosexuels?

Le directeur des fouilles à Pompéi a livré les analyses génétiques des célèbres "amants" découverts dans la cité antique en 1922. À la grande surprise des scientifiques, il s'agit de deux hommes.

"Pompéi n'en finit pas de nous étonner", a commenté Massimo Osanna. "On ne peut pas affirmer que les deux personnages étaient amants, mais compte tenu de leur position, on peut le supposer. Cependant, il est difficile d'en avoir la certitude", a expliqué le scientifique au Corriere del Mezzogiorno.

Ce qui est sûr, c'est que les deux corps enlacés n'appartiennent pas à la même famille. "Il ne s'agit pas d'un père et de son fils", a-t-il précisé. "L'un est âgé de 18 ans, l'autre de 20 ans".

C'est en 1922, sous le régime fasciste - mais aussi homophobe et viriliste - de Mussolini que l'archéologue italien Vittorio Spinazzola a découvert dans la maison dite du cryptoportique les "amants de Pompéi", comme on les a surnommés à l'époque. Et vu leur position, ils ont immédiatement été assimilés à un couple hétérosexuel.

Spinazzola, lui, était convaincu que les deux corps petrifiés étaient ceux d'une mère et de sa fille. Mais préservés pendant des décennies du grand public, ceux-ci n'ont fait l'objet d'aucune étude scientifique pouvant confirmer sa thèse.

Pompéi a été détruite lors de l'éruption du Vésuve en l'an 79 après JC, faisant des milliers de victimes. Le site archéologique est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997.

Par: rédaction 10/04/17 - 15h32