Macron en tête suivi par Le Pen, Mélenchon talonne Fillon

© reuters.

Emmanuel Macron arriverait en tête (24%) au premier tour de l'élection présidentielle, devant Marine Le Pen (21,5%), suivie de François Fillon (20%) et Jean-Luc Mélenchon (19,5%) au coude à coude, selon un sondage Elabe diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi.

D'après cette enquête pour L'Express et BFMTV, réalisée avant la fusillade sur les Champs-Elysées jeudi soir, le candidat d'En Marche! est stable par rapport à une précédente enquête il y a 3 jours.

Marine Le Pen perd 1,5 point, Jean-Luc Mélenchon en gagne autant, tandis que François Fillon grappille 0,5 point. En cinquième position, Benoît Hamon (PS), avec 7% des intentions de vote (-1 point), enregistre son plus mauvais score. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est stable à 4%, devant Philippe Poutou à 1,5% (-0,5 point), Jean Lassalle (1%, +0,5) et François Asselineau (1%, +0,5). Nathalie Arthaud est créditée de 0,5% des intentions de vote (stable), et Jacques Cheminade de moins de 0,5%. 5% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intentions de vote au 1er tour.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait très nettement avec 65% (+3 points) des voix, face à Marine Le Pen, 35%. Mais 20% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intentions de vote.

Le potentiel de participation s'établit à 71% (soit une progression de trois points en trois jours) des personnes interrogées qui se disent "tout à fait certaines d'aller voter" au 1er tour. Plus des trois quarts des électeurs (77%, +4) se disent désormais sûrs de leur choix. C'est le cas de 89% (=) de ceux de Marine Le Pen, de 82% (+6) de ceux de François Fillon, de 74% (+2) de ceux d'Emmanuel Macron. Chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, le taux est de 76% (+2), et chez Benoît Hamon ce taux bondit de 15 points à 68%.

Enquête réalisée en ligne les 19 et 20 avril auprès de 1.445 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,2 à 2,8 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Par: rédaction 21/04/17 - 09h45