De Croo en mission humanitaire au Soudan du Sud et en Ouganda

© belga.

Le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open Vld) voyage à partir de lundi, durant quatre jours, dans les zones où sévit la crise humanitaire au Soudan du Sud et en Ouganda. Il visitera notamment le plus grand camp de réfugiés au monde, Bidi Bidi, dans le nord de l'Ouganda. Plusieurs ONG belges sont actives dans la région, financées notamment par l'opération 12-12 contre la famine.

Sur les 12 millions de Soudanais du Sud, 3,8 millions sont en exil en raison des violences causées par la guerre civile qui sévit depuis décembre 2013, la crise économique et l'importante insécurité alimentaire qui en découle. Deux millions de personnes y sont en outre réfugiées, dont plus de la moitié sont des enfants. Le gouvernement belge a dégagé 21 millions d'euros pour l'aide humanitaire au Soudan du Sud ces trois dernières années. Alexander De Croo est le premier ministre belge à visiter le pays, indépendant depuis 2011.

A son programme figure une visite de terrain au centre du pays, sous la direction du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Mercredi, il rencontrera les ambassadeurs britannique, américain et norvégien dans la capitale Juba. Ces pays sont traditionnellement les plus engagés dans le pays. Le vice-Premier plaidera notamment pour une meilleure protection tant des civils que du personnel des ONG. La situation humanitaire sera aussi abordée lors d'une discussion entre M. De Croo et le vice-Président Taban Deng Gai. Mercredi également, un visite d'un projet de Handicap International est prévue.

Une crise qui s'intensifie
Pour le deuxième volet de la mission, le vice-Premier se rendra en Ouganda, qui compte 39 millions d'habitants et où 1,25 million de réfugiés sont accueillis, dont trois quarts proviennent du Soudan du Sud. Aucun autre pays africain n'en prend autant en charge. La crise s'intensifie toutefois de jour en jour - 2.000 nouvelles personnes traversent quotidiennement la frontière entre les deux Etats - et le soutien pour cette politique d'accueil commence à s'effriter.

Avec le Sommet de la solidarité qui se déroule vendredi à Kampala, où M. De Croo représentera la Belgique, les autorités ougandaises espèrent dégager une aide de 2 milliards de dollars de la communauté internationale, tant pour les migrants que pour les Ougandais touchés par la crise dans le nord du pays.

La veille, le ministre Open Vld visitera le camp de réfugiés de Bidi Bidi avec le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres et le président ougandais Yoweri Museveni.

Les efforts ougandais doivent être reconnus, estime le ministre. "Il est important que l'Europe témoigne de la solidarité envers l'Ouganda"; une solidarité que la Belgique exprime déjà, selon Alexander De Croo. Il souligne à ce sujet que le gouvernement fédéral a décidé de doubler les montants engendrés par l'opération 12-12. En comptant cette aide, le compteur atteint aujourd'hui plus de 20 millions d'euros. Les dons sont également destinés à aider le Nigeria, la Somalie et le Yémen.

Par: rédaction 19/06/17 - 09h46