Battue par son compagnon et sauvée par un assistant domestique

© ap.

Un assistant personnel domestique a permis de mettre fin à une scène de violence conjugale la semaine passée dans l'Etat américain du Nouveau-Mexique.

Eduardo Barros gardait une maison de Tijeras, un petit village situé à quelques kilomètres d'Albuquerque, en compagnie de sa femme et de la fille de celle-ci quand le couple a commencé à se disputer. L'altercation a ensuite dégénéré pour devenir particulièrement violente, a expliqué une porte-parole de la police locale à ABC News.

"T'as appelé les shérifs?"
Barros a présumément sorti une arme à feu, menacé de tuer sa compagne, et lui a demandé: "T'as appelé les shérifs?", a indiqué la porte-parole.

Une question entendue par l'assistant personnel domestique (identifié dans un premier temps comme étant un Google Home, ndlr) installé dans la maison. Le device a interprété la question comme étant une commande et a alors immédiatement composé le 911, le numéro des services d'urgence aux Etats-Unis.

Les forces de l'ordre sont arrivées sur les lieux et ont pu évacuer la femme et sa fille. La femme a été blessée dans l'altercation mais n'a pas été emmenée à l'hôpital. Sa fille n'a quant à elle pas été blessée.

Une erreur de compréhension salvatrice
Une équipe de négociation de crise, ainsi qu'une équipe SWAT, ont été déployées et ont pu placer Barros en garde à vue quelques heures plus tard.

L'assistant domestique a joué un rôle crucial et a potentiellement sauvé la vie de la mère et de sa fille, s'est réjoui le shérif du comté de Bernalillo Manuel Gonzales III.

Eduardo Barros est poursuivi pour violences domestiques et possession illégale d'arme à feu.

Maxime Czupryk 10/07/17 - 17h14