Prison à vie pour un soldat jordanien ayant tué trois militaires américains

© afp.

La justice militaire à Amman a condamné lundi à la perpétuité un soldat jordanien reconnu coupable de la mort de trois formateurs américains à l'entrée d'une base militaire dans le royaume en novembre 2016.

La Cour de sûreté de l'Etat a condamné "aux travaux forcés à perpétuité" Maarik Al-Tawaiha, selon une journaliste de l'AFP présente au tribunal.

Cette peine équivaut généralement à 20 ans de détention en Jordanie, mais elle peut s'étirer à la prison à vie, a indiqué un responsable judiciaire à l'AFP. Le soldat a été en outre chassé de l'armée.

Aucun lien avec des groupes extrémistes
L'acte d'accusation ne mentionne aucun lien entre lui et des groupes extrémistes.

Le 4 novembre 2016, trois militaires américains ont été tués dans une fusillade à l'entrée de la base du roi Faisal à al-Jafr, au sud d'Amman. Le soldat incriminé avait alors indiqué avoir tiré en direction des véhicules transportant les formateurs américains après avoir entendu des tirs, suspectant une attaque sur la base.

© afp.
© afp.
© afp.

Par: rédaction 17/07/17 - 13h52