Une journaliste polonaise menacée de mort pour avoir posé une question sur son pays

© belga.

Une journaliste polonaise employée par une télévision privée a reçu des menaces de mort et des lettres d'insulte après avoir posé, la semaine dernière, une question au sujet de la Pologne aux porte-paroles de la Commission européenne à Bruxelles.

La journaliste avait interpellé la Commission jeudi sur les derniers projets législatifs du gouvernement conservateur polonais, qui entament de facto l'indépendance de la Justice et met à mal l'Etat de droit. Elle a ensuite fait l'objet d'une "campagne organisée" de trolls payés pour la dénigrer et l'insulter, a affirmé un journaliste du site Euractiv. Elle a reçu tellement d'insultes et de menaces de mort qu'elle se retrouve même en délicatesse avec son employeur qui ne sait plus comment gérer la situation.

La Commission menace des "menaces inacceptables"
Lundi, la Commission a condamné "ces menaces inacceptables" et réaffirmé son "plus profond respect pour le travail et l'autonomie de tous les journalistes". "Nous avons un devoir particulier de soin vis-à-vis de tous les journalistes qui sont accrédités auprès des institutions européennes", a souligné Margaritis Schinas, le porte-parole de l'exécutif européen.

Le Premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, doit informer mercredi ses collègues de l'état d'avancement du dialogue structuré entamé avec Varsovie après une série de réformes controversées visant à mettre au pas la justice et les médias.

Par: rédaction 17/07/17 - 16h27