Macron appelle à l'arrêt des violences au Kenya

© afp.

Le président français Emmanuel Macron a "félicité" dimanche Uhuru Kenyatta pour sa réélection à la présidence du Kenya, appelant à l'arrêt des "violences" et au "respect des règles du jeu démocratique", alors que l'opposition persiste à contester le résultat du scrutin.

"Le Président de la République française félicite le Président Kenyatta pour sa réélection", a indiqué la présidence dans un communiqué. Emmanuel Macron "se joint à toutes les voix qui, comme le Président de l'Union africaine, expriment leurs préoccupations face aux violences et appellent à l'apaisement et au respect des règles du jeu démocratique, y compris l'exercice de la contestation par les voies légales", poursuit le texte.

Félicitations françaises
"La France félicite le peuple kényan pour son engagement civique exemplaire dans un processus électoral qui a démontré, sous l'observation du monde entier, l'enracinement irréversible de la démocratie et de l'Etat de droit sur le continent africain", est-il ajouté.

La colère des partisans de l'opposition kényane a éclaté vendredi à l'annonce de la victoire de M. Kenyatta, avec 54,27% des voix, sur son rival Raila Odinga (44,74%), au terme d'un scrutin pourtant annoncé serré par les instituts de sondage.

Inquiétudes internationales
Raila Odinga a martelé dimanche son intention de contester la réélection du président sortant et appelé ses partisans à rester chez eux dans l'attente de l'annonce de sa stratégie mardi.

Inquiète d'un éventuel embrasement du pays, la communauté internationale - ONU, Union européenne et Royaume uni en tête - a pressé l'opposition de canaliser la colère de ses partisans, après des violences post-électorales qui ont fait au moins 16 morts depuis vendredi dans ses bastions.

Par: rédaction 13/08/17 - 19h33