Le suspect arrêté après le concert annulé de Rotterdam en liberté provisoire

© anp.

Le Néerlandais de 22 ans suspecté d'être impliqué dans un projet d'attentat contre un concert à Rotterdam et placé en détention provisoire va être libéré en attendant l'ouverture de son procès, a indiqué mercredi le tribunal de Rotterdam.

"La détention provisoire de l'homme arrêté il y a quelques semaines dans le cadre de la menace terroriste à Rotterdam est suspendue", a indiqué le tribunal de la ville portuaire dans un communiqué. "Il peut donc attendre librement la tenue de son procès", même s'il reste soupçonné d'être impliqué dans le projet d'attentat, a-t-il ajouté.

Identifié par les médias sous le nom de "Jimmy F.", le suspect avait été arrêté le 24 août dans un village à 42 kilomètres au sud de Rotterdam, où le concert du groupe rock californien Allah-Las prévu pour la veille avait été annulé en raison d'une menace terroriste. Après son arrestation, le tribunal l'avait placé en détention provisoire, qui avait été prolongée de 14 jours supplémentaires le 30 août.

Canular
Le jeune homme avait été interpellé après un signalement de la police espagnole qui avait repéré un message sur l'application de messagerie cryptée Telegram, régulièrement accusée de servir de moyen de communication à des réseaux djihadistes.

Ce message aurait été posté en ligne par le suspect lui-même, ce qui a incité la presse néerlandaise à soupçonner un canular qui aurait mal tourné. Un acte que le ministre de l'Intérieur et de la Justice, Stef Blok, avait déjà qualifié d'"idiot", alimentant les doutes quant à l'authenticité de la menace.

Par: rédaction 13/09/17 - 14h09