Quand une journée banale vire au cauchemar: les tueries de masse américaines

© photonews.

En ouvrant le feu sur les spectateurs du Harvest Music Festival sur le Strip de Las Vegas, Stephen Paddock est entré dans l'histoire. Il a abattu 58 personnes et en a blessé 515 autres. Il s'agit de la plus grande tuerie de masse aux Etats-Unis. Voici les autres.

49 morts dans une boîte de nuit d'Orlando
Le 12 juin 2016, Omar Saddiqui Mateen, 29 ans, ouvre le feu dans une boîte de nuit à Orlando. Le Pulse était fréquenté par les homosexuels. 49 personnes sont mortes, 50 ont été blessées. Le tueur avait prêté allégeance à l'Etat islamique. Il a été tué dans la nuit du massacre par la police. Plusieurs personnes avaient raconté que le tueur avait été vu régulièrement au Pulse avant son méfait. On ne sait pas s'il y faisait des repérages ou s'il s'interrogeait sur sa sexualité.

Le 12 juin 2016, un homme de 29 ans tue 49 personnes dans une boîte de nuit à Orlando. © ap.

32 morts dans une université en Virginie
Le 16 avril 2007, l'Université de Virginia Tech en Virginie est au coeur de l'actualité. Seung-Hui Cho, un étudiant sud-coréen de 23 ans, a tué 32 personnes dans l'une des résidences situées sur le campus. Un tribunal avait décreté deux ans plus tôt qu'il représentait un "danger imminent pour lui-même et pour les autres". Il s'est suicidé sur les lieux de son massacre et a envoyé des vidéos aux chaînes de télévision. Il déclarait: "Je ne m'enfuirai plus. A cause de vous, je meurs comme Jésus Christ, pour inspirer des générations de faibles et de sans défenses".

32 personnes sont mortes à l'Université de Virginia Tech. © photonews.

26 morts dans une école du Connecticut
A dix jours du réveillon de Noël 2012, le 14 décembre, Adam Lanza, 20 ans, pénètre dans l'école maternelle et primaire de Sandy Hook à Newtown dans le Connecticut. Avant de tirer et d'atteindre mortellement vingt enfants âgés de six à sept ans ainsi que six enseignants, il a tué sa mère chez qui il vivait depuis le divorce de ses parents. Adam Lanza, qui avait des troubles du comportement et qui ne fréquentait plus l'école, s'est suicidé sur les lieux du crime.

L'école de Sandy Hook a vécu le pire le 14 décembre 2012. © photonews.

23 morts dans un restaurant au Texas
Le 16 octobre 1991, George Hennard, un homme de 35 ans sans emploi, envoie son pickup dans la vitre d'un restaurant plein à craquer au Texas, Luby's Cafetaria. Alors que la stupeur est à son comble, il sort de sa voiture et exécute 23 personnes avant de mettre fin à ses jours. Il a été décrit comme "en colère", avec "une haine des femmes et des minorités ethniques".

21 morts dans un Mc Do de San Diego
Le 18 juillet 1984, un homme de 41 ans ouvre le feu dans un McDonald's de San Diego. Il tue 21 personnes, dont un enfant de huit mois à peine, et sera abattu par un sniper de l'équipe SWAT par la suite. Trois jours avant sa cavale mortelle, James Huberty avait contacté une clinique spécialisé dans les problèmes mentaux pour demander de l'aide. Lors de son crime, il a déclaré avoir tué des milliers de personnes lors de la guerre du Vietnam. Un mensonge: il n'a jamais servi l'armée.

16 morts sur le site de l'Université du Texas
Le 1er août 1966, Charles Whitman, un ancien de la Marine américaine, a tué 16 personnes et en a blessé une trentaine d'autres, perché en haut d'une tour surplombant l'Université du Texas. Il avait également tué sa mère et sa femme un peu plus tôt dans la journée. Un très bon documentaire baptisé "Tower", mélangeant images d'archives, interviews des survivants et animation, raconte cette tuerie. À voir sur Netflix.

C'est de cette tour plantée au milieu de l'Université du Texas que Charles Whitman a ouvert le feu le 1er août 1966. © photonews.

14 morts dans un centre à San Bernardino
Syed Rizwan Farook et Tashfeen Malik ont fait 14 victimes dans un centre destiné aux personnes dévaforisées, sans abris ou au chômage, à San Bernadino en Californie. L'attaque du 2 décembre 2015 a été menée au nom de l'EI. Le couple, tué après son massacre, avait une petite fille de six mois.

San Bernadino, le jour de la tuerie revendiquée par l'EI. © photonews.

12 morts à Columbine
Le 20 avril 1999, Eric Harris, 18 ans, et Dylan Klebold, 17, tuent 12 élèves et un professeur de la Columbine High School dans le Colorado avant de se suicider tous les deux dans la bibliothèque de l'établissement. Eric et Dylan avaient enregistré une vidéo dans laquelle ils s'excusent pour leur geste auprès de leurs parents.

L'un des tueurs de Columbine. © photonews.

Par: Deborah Laurent 2/10/17 - 21h58