La région spectaculaire que vous connaissez tous sans le savoir

© thinkstock.

"Bodyguard" sortait le 25 novembre 1992, il y a 25 ans. À cette occasion, Sony sortira le disque "I wish you love: More from The Bodyguard" le 17 novembre qui contiendra des enregistrements inédits en live et en studio de feu Whitney Houston. Pour célébrer cet anniversaire, on vous emmène visiter le lac Tahoe en Californie, là où ce film marquant de 1992 a été tourné en partie (comme le fut "La cité des anges", "Into the wild" ou encore "Smokin' Aces" - en français, "Mise à prix", avec Ryan Reynolds et Ben Affleck, "Le parrain II" et on en passe).

Plus bleu que le bleu de tes yeux

Le lac est d'un bleu tellement lumineux qu'il oblige presque à détourner les yeux. La forêt tout autour est dense et le soleil peine à percer entre les sapins. Quand il y arrive, l'éblouissement est intense. Le lac Tahoe est un endroit épatant, célèbre pour le bleu cobalt de ses eaux. A cheval sur la Californie et le Nevada, il est le plus grand lac alpin d'Amérique du Nord. Et il est si profond (501 mètres de profondeur) qu'on pourrait complètement immerger l'Empire State Building sans le voir apparaître à la surface.

Le lac Tahoe à la belle saison. © thinkstock.

Vue à couper le souffle depuis la piste de ski

L'été, on profite des plages de la région et des activités nautiques. L'hiver, perché à 1897 mètres d'altitude, il est encerclé de neige et les collines se transforment en paradis pour les amateurs de glisse. Le lac Tahoe nous montre un autre visage de la Californie, plus authentique. Pas de plages et de surfeurs ici, mais la pleine nature, des écureuils et des randonneurs.

En hiver, la région est un paradis pour les amateurs de glisse. Le film "Bodyguard" a été tourné au Fallen Leaf Lake en pleine période neigeuse. © thinkstock.

La maison que vous avez vue dans deux films cultes des années 90

Si bon nombre de films se tournent en studio du côté d'Hollywood, pas besoin donc d'aller bien loin pour trouver des paysages d'une beauté insolente méritant d'être filmés. Il y a 25 ans, les caméras de Mick Jackson s'installaient dans la région pour tourner "Bodyguard", le premier film de Whitney Houston. Il ne savait pas alors que son oeuvre deviendrait un succès planétaire grâce à l'aura de la chanteuse, qui avait déjà deux albums à son actif, et au titre "I will always love you".

Souvenez-vous: dans le film, Rachel, menacée de mort, s'abrite dans une maison perdue dans les montagnes. Elle est accompagnée de sa soeur, du fils de sa soeur, de son garde du corps et du père de ce dernier. C'est là que son bodyguard (Kevin Costner) sauve son neveu, le petit Fletcher, de l'explosion d'une petite embarcation. Le ponton duquel saute Costner est en fait celui de la Tallac House, qui fait face au Fallen Leaf Lake, à 20 minutes à peine du lac Tahoe.

Le ponton de la Tallac House, où a été tournée une scène de "Bodyguard". © DR.

"Bodyguard" et "La cité des anges"

Conçue par l'architecte Paul Hamilton en 1969, elle a été mise en vente pour la première fois depuis sa création en 2015. La famille à laquelle elle appartenait a décidé de s'en séparer après le décès d'un de ses membres emblématiques. C'est également dans cette maison qu'a été tourné le film "La Cité des Anges" avec Meg Ryan et Nicolas Cage, quatre ans après "Bodyguard". La preuve en photos ci-dessous. L'accident de vélo de la chirurgienne Maggie Rice a été filmé sur une route de la région. Un extrait en vidéo dans cet article vous laisse entrevoir la beauté des lieux. "Into the wild" a également été tourné en partie au lac Tahoe.

Le salon de la Tallac House qui donne sur le Fallen Leaf Lake. © DR.
Whitney Houston et Kevin Costner dans ce même salon dans une scène de "Bodyguard". © DR.
Meg Ryan et Nicolas Cage ont eu aussi tourné dans cette maison pour "La cité des anges". © DR.

Les Indiens Washoe se mariaient sur les rives

Le lac Tahoe a été découvert officellement par John C. Fremont en février 1844 mais jusque là, l'endroit, existant depuis deux millions d'années, était habité par les tribus amérindiennes. Les Indiens Washoe étaient divisés en trois groupes: un vivant au nord, un autre dans la vallée de Carson à l'est et le troisième était installé dans le Sud. Ils se réunissaient une fois par an sur les rives du lac Tahoe. C'était l'occasion de chasser, de cueillir des plantes médicinales et de pêcher dans les eaux transparentes du lac. Mais également le moment de trouver un mari ou une épouse aux plus jeunes.

South Tahoe, point névralgique

Les mariages avaient lieu au bord du lac. Aujourd'hui encore, la tradition demeure: on vient de partout dans le monde pour se dire oui face à la pureté du lac. Les Indiens Washoe ont vu leur vie changer lors de la ruée vers l'or en Californie. L'équilibre de la nature a été perturbé par une arrivée massive d'immigrants. Les ressources naturelles qui servaient à faire vivre les Indiens ont été épuisées, la pêche autrefois abondante a été réduite à néant.

Le point névralgique de la région se situe au sud du lac Tahoe. South Tahoe est traversé par la route très empruntée qui permet de faire le tour du lac. C'est un peu bruyant mais central et on y trouve tout ce dont on a besoin avant de s'enfoncer dans la pleine nature. La Regan Beach régale les enfants avec son tapis herbeux qui cotoie une plaine de jeux faisant directement face au lac; le Revive Coffee & Wine fera plaisir aux parents qui voudront tester les vins californiens.

South Tahoe rassemble la majorité des hôtels. Le coin est idéal pour partir faire le tour des rives du lac, longues de 115 kilomètres. © DL.

Lac Tahoe. Et puis mourir. #tahoe #laketahoe #blue #fiftyshadesofblue #woods #california #usa #northcal #fall #sun #landscape #breath #trip #holidays #beautiful #emeraldbay #emeraldbaystatepark #nofilter

55 Likes, 3 Comments - Déborah Laurent (@deblaurent7sur7) on Instagram: "Lac Tahoe. Et puis mourir. #tahoe #laketahoe #blue #fiftyshadesofblue #woods #california #usa..."

Coucher de soleil sur Emerald Bay. © thinkstock.

On se tait, on respire et on admire

De South Tahoe, on remonte vers le point de vue qui nous permet d'atteindre l'Emerald Bay, l'endroit le plus photographié des environs. C'est le genre de vue qui laisse sans voix. On se tait, on respire et on admire. La nature reprend ses droits sur la rive gauche du lac. A la pointe nord, on découvre Kings Beach et son horizon découpé par la montagne enneigée. A droite, la forêt majestueuse s'étend et s'élève au-dessus de l'eau qui scintille caressée par les rayons du soleil. La promenade aménagée le long de la plage, ponctuée de tables de picnic, est agréable.

La montagne droit devant, le lac qui scintille, une forêt de pins infinie à ma droite et du sable sous mes fesses. L'endroit le plus beau et apaisant de la Californie jusqu'ici pour moi. Et ça ne rend absolument rien en photo. Mais c'est magique. #northtahoe #kingsbeach #laketahoe #california #usa #mountains #beach #fall #sun #light #blue #freshair #holidays #boomerang #tourism #oneyearincali

53 Likes, 2 Comments - Déborah Laurent (@deblaurent7sur7) on Instagram: "La montagne droit devant, le lac qui scintille, une forêt de pins infinie à ma droite et du sable..."

Cinquante nuances de bleus

La baie de Sand Harbor un peu plus loin surprend par sa clarté, encore plus impressionnante qu'ailleurs. La lumière qui pénètre dans le lac donne des nuances de bleu différentes à l'étendue d'eau: du cobalt à l'émeraude en passant par le turquoise, on peut en compter sept différentes. La nature est surprenante, on s'en souvient face à ce joli spectacle.

Cobalt, émeraude, turquoise: le bleu dans tous ses états dans la baie de Sand Harbor. © thinkstock.

En pratique

Où dormir? L'hôtel Azure est installé au sud du lac. Il est extrêmement bien situé, les chambres sont spacieuses, modernes et lumineuses. Le plus? La piscine pour l'été, le jacuzzi pour l'hiver. Pour le petit-déjeuner, on pousse la porte du Bear Beach Café juste à-côté: omelettes gigantesques et pancakes de compèt' arrosés de sirop d'érable au menu.

L'hôtel Azure à South Tahoe. © DR.

Entre Los Angeles et le lac Tahoe, on compte huit heures de trajet en voiture. La route 395 est splendide, aride, désertique. On est presque seuls au monde en longeant la Vallée de la Mort. A mi-chemin, on s'arrête au Creekside Inn à Bishop, un hôtel traversé par une rivière. Bishop consiste en une rue faite de bars, de restaurants et de tatoueurs. Quand on arpente cette rue dans une lumière de fin de journée, on se croirait dans un western. De là, des excursions sont possibles vers le lac Sabrina tout près, le parc du Yosemite ou la ville fantôme de Bodie plus loin, vers Mammoth Lakes ou, plus bas, vers la Death Valley.

Road #road #roadtrip #family #northlake #moutains #summer #sun #california #usa #roots #middleofnowhere #bluesky #alone #yosemite

46 Likes, 3 Comments - Déborah Laurent (@deblaurent7sur7) on Instagram: "Road #road #roadtrip #family #northlake #moutains #summer #sun #california #usa #roots..."

Le Creekside Inn à Bishop, un hôtel traversé par une rivière. © DR.

La réédition de l'un des albums les plus vendus au monde

L'album "I wish you love: More from the Bodyguard" comprendra notamment un nouveau mix de "I will always love you" avec une introduction parlée de Rachel Marron, le personnage interprété par Whitney Houston, une version a capella de "Jesus Loves Me" jamais entendue et un enregistrement live de "Run to you", chanté sur la tournée The Bodyguard world tour 1993-1995". Il y aura également des versions live de "I have nothing" et "Queen of the night".

"The Bodyguard: Original Soundtrack Album", porté par "I will always love you", est sorti le 17 novembre 1992. L'album s'est écoulé à un million d'exemplaires en une seule semaine. Le disque était reparti avec le Grammy de l'album de l'année. Il s'est vendu à 45 millions de copies à travers le monde, ce qui en fait l'un des disques les plus vendus de tous les temps.

© Sony.

Par: Deborah Laurent 12/11/17 - 09h00