La Californie ravagée par un immense incendie

© photo news.

Plusieurs centaines de pompiers tentaient mardi de circonscrire un gigantesque incendie qui embrase la Californie. Ses feux ont causé une mort, détruit 150 bâtiments et forcé à l'évacuation de quelque 27.000 personnes dans cette région déjà très durement frappée cette saison.

L'incendie dans le comté de Ventura, qui se trouve au bord de l'océan Pacifique juste au nord de Los Angeles, touche déjà plus de 18.200 hectares, selon les autorités locales.

Ces feux, nommés "Thomas", plongeaient mardi tout le nord du comté de Los Angeles sous un épais nuage de fumée, avec notamment des cendres qui retombaient sur les rues de la mégalopole californienne, rendant l'air quasiment irrespirable et noyant ses tentaculaires autoroutes dans le brouillard.

"Les perspectives d'arriver à contenir (l'incendie) ne sont pas bonnes", a prévenu le chef des pompiers du Comté de Ventura, Mark Lorenzen, lors d'une conférence de presse la nuit dernière. "C'est vraiment Mère nature qui va décider de quand on va pouvoir l'éteindre", a-t-il ajouté.

Selon la météo, l'incendie est attisé par des vents très forts, qui affichent des bourrasques de 80 km/h.

"L'incendie se propage rapidement vers la ville de Ventura", a indiqué le chef des pompiers, une ville qui compte quelque 100.000 habitants.

Images apocalyptiques
Mark Lorenzen a expliqué que la victime était morte quand sa voiture s'est retournée alors qu'elle évacuait les lieux.

Comme chaque grand incendie californien, "Thomas" a apporté son lot d'images apocalyptiques, avec des flammes qui semblaient tout engloutir sur leur passage, prenant parfois des airs d'éruption volcanique.

Selon les autorités, près d'un millier de pompiers combattaient ces incendies mardi sur les hauteurs qui surplombent Ventura, un feu qui a démarré lundi soir près de l'autoroute 150 avant de se diriger vers la ville de Santa Paula, d'où les ravages les plus spectaculaires étaient visibles.

L'incendie a déjà privé plus de 260.000 clients d'électricité, a indiqué la compagnie électrique régionale, Southern California Edison.

Pour compliquer encore la tâche des pompiers, un autre incendie a démarré tôt mardi matin dans le comté de Los Angeles, s'étendant rapidement sur plus de 1.600 hectares, selon des responsables locaux.

Renforts
Les responsables du comté de Ventura ont eux annoncé que des renforts en hommes allaient être déployés rapidement et des moyens aériens vont également venir combattre les flammes dès le lever du jour.

A ce stade, les incendies sont "hors de contrôle", a regretté Eric Buschow, du bureau du shérif de Ventura, cité par la presse locale. Selon lui, il est possible que des riverains soient toujours pris au piège des feux, chez eux.

Les incendies s'alimentent d'épaisses broussailles qui ne demandent qu'à prendre feu après des années de sécheresse.

L'année 2017 a été la plus mortelle en Californie à cause d'incendies. Plus de 40 personnes sont mortes en octobre dans plus d'une dizaine de feux qui ont ravagés une partie du nord viticole.

© ap.
© reuters.
© reuters.

Par: rédaction 5/12/17 - 22h48