La danseuse qui a fait tomber un gouvernement durant la Guerre froide

© afp.

Christine Keeler est décédée le 4 décembre à l'âge de 75 ans.

L'annonce de son décès a peut-être été éclipsée par celui de Johnny Hallyday, et pourtant Christine Keeler a également marqué l'Histoire. Danseuse et mannequin, elle rencontre lors d'une fête en juillet 1961 John Profumo, qui est alors secrétaire d'État à la Guerre au sein du gouvernement britannique. La jeune femme de 19 ans et l'homme marié de 46 ans entament ensuite une liaison secrète mais deux ans plus tard le scandale éclate: en pleine période de la Guerre froide, Christine avait au même moment une relation avec Eugene Ivanov, un attaché militaire à l'ambassade de l'URSS à Londres.

Interpellé à la Chambre des Communes au sujet de cette affaire qui pourrait inquiéter la sécurité nationale, John Profumo réfute les accusations d'espionnage mais n'avoue pas tout de suite sa liaison avec Christine Keeler. Il admet avoir menti par la suite et doit démissionner en juin 1963. À l'époque, "l'affaire Profumo" défraie la chronique et fait les choux gras de la presse. Elle a largement contribué à la défaite du gouvernement conservateur de Harold Macmillan aux élections de 1964.

Devenue célèbre, Christine Keeler a posé nue pour un cliché de Lewis Morley et a inspiré le film "Scandal" sorti en 1989 avec Bridget Fonda et Joanne Whalley. Elle s'est mariée deux fois et a eu deux enfants. "Même si elle a eu une vie plutôt tragique, il y avait aussi beaucoup de positif, grâce à sa famille qui l'aimait", a déclaré son fils Seymour Platt au Guardian. C'est lui qui a annoncé le décès de Christine sur Facebook. "Je pense que ce qui lui est arrivé a provoqué pas mal de dégâts (...) Elle était une excellente mère et elle a souffert de sa mauvaise image dans les médias." Pour retrouver l'anonymat, elle avait adopté le nom de Sloane depuis plusieurs années. Atteinte d'une maladie pulmonaire, Christine est morte à l'hôpital de Farnborough lundi soir à l'âge de 75 ans. "Nous sommes tous très fiers de la personne qu'elle était", indique encore Seymour. Selon le Guardian, la BBC devrait bientôt produire une série consacrée à la vie de Christine Keeler.

© reuters.
© ap.
© reuters.

Par Catherine Delvaux. 7/12/17 - 11h31