Un séisme de magnitude 6 a frappé la Birmanie

© afp.

Un séisme de magnitude 6 a frappé vendredi (heure locale) une région reculée du centre de la Birmanie, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS).

Le séisme s'est produit à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de la ville de Pyu, a indiqué l'USGS. L'épicentre du séisme a été localisé dans une région faiblement peuplée située entre la capitale, Naypyidaw, au nord et la capitale économique, Rangoon, au sud, à 150 km de chacune de ces deux villes.

Aucune victime?
Le tremblement de terre a été suivi par deux répliques d'une magnitude de 5,3 chacune.

Il est "peu probable" que le séisme ait fait des victimes et des dégats, a souligné l'USGS, notant cependant que les habitations de la région sont vulnérables en cas de tremblement de terre. Aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat.

C'est fréquent en Birmanie
Les séismes sont relativement fréquents en Birmanie, où six tremblements de terre ayant atteint ou dépassé une magnitude de 7 se sont produits entre 1930 et 1956 près de la Faille de Sagaing, qui traverse le centre du pays du nord au sud, a rappelé l'institut.

Un séisme de magnitude 6,8 avait secoué l'ancienne capitale, Bagan, dans le centre du pays, tuant trois personnes et provoquant l'effondrement des murs des temples de cette destination touristique.

Une population vulnérable
En novembre 2012, un séisme également de magnitude 6,8 avait frappé le centre du pays, faisant 26 morts et des centaines de blessés.

La faiblesse des infrastructures, l'insuffisance de services de santé, notamment dans les zones rurales, le développement anarchique des zones urbanisées ont rendu la population des régions habitées particulièrement vulnérable en cas de catastrophe naturelle, selon les experts.

Par: rédaction 11/01/18 - 22h03