Oxfam Pays-Bas au courant depuis 2012 du recours aux prostituées en Haïti

© reuters.

Selon le journal néerlandais Algemeen Dagblad, la branche néerlandaise de l'association Oxfam avait connaissance depuis 2012 du fait que des collaborateurs de l'organisation britannique du même nom avaient eu recours à des prostituées en Haïti.

Oxfam Novib, basée à La Haye, avait alors reçu le rapport interne qui faisait état des comportements inadéquats de collaborateurs envoyés sur place par l'ONG britannique. Elle devait se pencher sur l'éventualité du mauvais usage, dans ce cadre, d'argent d'origine néerlandaise. Il a été conclu que ce n'était pas le cas.

Farah Karimi, directrice d'Oxfam Nederland, indique qu'elle ne pouvait pas à l'époque communiquer publiquement sur ces informations, car il s'agissait d'une affaire britannique. Le rapport a en revanche été transmis au ministère de l'Intérieur et à la Cour des Comptes.

Le rapport public mentionnait des comportements inadéquats de nature sexuelle, mais de manière bien plus vague.

Par: rédaction 14/02/18 - 06h26