L'épave du Titanic risque de disparaître à jamais

© DR.

Cela fait plus d'un siècle que l'épave du Titanic gît par 3800 mètres de profondeur au large de Terre-Neuve. Selon un article de la BBC, la carcasse du paquebot est en train d'être dévorée par une bactérie capable de résister à la pression des profondeur et à l'obscurité. Un jour, le navire disparaîtra totalement.

Le 14 avril 1912, le Titanic a sombré au fond de l'Atlantique. Près de 1500 personnes sont mortes cette nuit-là. Le paquebot, annoncé insubmersible à l'époque, a emporté avec lui son histoire et sa légende.

Il a fallu de nombreuses années pour retrouver sa trace. Ce fut chose faite en 1985 par l'océanographe Robert Ballard. Mais un siècle passé dans l'océan a forcément un impact sur l'état du navire.

En 2010, on a ainsi détecté la présence d'une bactérie sur un échantillon d'une sorte de rouille récupéré en 1991. Cette bactérie, appelée Halomonas titanicae, s'attaque à la coque du bâteau, résiste à la pression écrasante des eaux ainsi qu'à l'obscurité qui y règne.

Les chercheurs ne peuvent pas déterminer comment elle est arrivée là. Mais c'est une mauvaise nouvelle pour les scientifiques, car le Titanic risque fort de disparaître complètement d'ici une vingtaine d'années, à l'horizon 2030.

Julien Collignon 14/03/17 - 08h35