Un trou noir inédit découvert dans notre galaxie?

© thinkstock.

La communauté scientifique vient peut-être de découvrir le "chaînon manquant"...

Un trou noir est un objet céleste si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper. Il s'agit d'une conception théorique car il ne peut être observé directement. En d'autres termes, il est le résultat de l'effondrement de la matière sur elle-même.

Un troisième type?
Il existe deux grands types de trous noirs connus des astrophysiciens: les trous noirs stellaires et les trous noirs supermassifs. Mais un troisième modèle, déjà envisagé, semble désormais en train d'apporter les preuves de son existence. 

Entre les "petits" trous noirs interstellaires (quelques dizaines de fois la masse du Soleil) et les gigantesques trous noirs supermassifs (un milliard de fois la masse solaire), les chercheurs imaginaient en effet depuis longtemps une catégorie "intermédiaire", relate Le Figaro. Une équipe japonaise de l'université de Keio prétend en avoir trouvé un représentant.

"Chaînon manquant"
Ce "spécimen", baptisé CO-O.40-0.22, d'environ 100.000 fois la masse du Soleil pourrait constituer le "chaînon manquant" pour démontrer que les trous noirs intermédiaires agissent comme de véritables carburants pour alimenter les trous noirs supermassifs.

CO-0.40-0.22 pourrait d'ailleurs être le résidu d'une ancienne galaxie naine, lentement engloutie par la Voie lactée (notre galaxie), confirmant l'hypothèse selon laquelle les galaxies grandissent en se dévorant les unes les autres...

Par: rédaction 12/09/17 - 13h54