La beauté et la fragilité de la Terre en photo: le livre de Thomas Pesquet

© afp.

Thomas Pesquet a décidément le goût du partage: après ses nombreux tweets envoyés au fil de sa mission de 200 jours dans la Station spatiale internationale, l'astronaute publie jeudi une sélection de ses photos montrant la Terre dans toute sa "beauté" mais aussi sa "fragilité".

Intitulé "Terre(s)", cet ouvrage des Editions Michel Lafon déroule sur 320 pages les émotions photographiques de l'astronaute, qui a mitraillé la planète sur son temps libre, depuis la Coupole d'observation panoramique de l'ISS, à 450 km d'altitude.

Les photos sont égrenées par date de prise de vue, de décembre à mai. Elles sont accompagnées de brefs commentaires de l'astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA). "S'il est fait de beauté, le spectacle quotidien de la planète depuis l'espace est aussi empreint de fragilité. Partout les traces néfastes de l'activité humaine sont visibles: déforestation, recul des glaciers, pollution atmosphérique ou marine s'invitent trop souvent sur nos clichés", écrit Thomas Pesquet.

"J'ai ressenti presque physiquement la nécessité de protéger notre oasis de vie, perdue dans l'immensité noire du cosmos; la Terre n'est au final elle-même qu'un vaisseau spatial lancé dans un voyage sans fin autour du Soleil, avec des ressources limitées", note-t-il.

Le choix de l'éditeur s'est fait après un appel d'offres de l'ESA. Les éditions Michel Lafon ont eu l'idée de proposer le livre avec trois photos de couverture au choix, dans trois tonalités différentes: bleu, blanc, rouge. "Cela a plu à Thomas Pesquet qui est très patriote", selon l'éditeur.

L'ouvrage, vendu 39,95 euros, a été tiré à 65.000 exemplaires. Les droits d'auteur de l'ouvrage seront reversés aux Restos du Coeur, à la demande de Thomas Pesquet.

© afp.

Par: rédaction 24/11/17 - 00h16