Une sélection belge élargie pour la finale de Coupe Davis

© photo news.

Johan Van Herck, le capitaine de la Belgique, a sélectionné David Goffin (ATP 8), Steve Darcis (ATP 76), Ruben Bemelmans (ATP 106), Arthur De Greef (ATP 174) et Joris De Loore (ATP 279) comme réserviste, pour affronter la France en finale de la Coupe Davis de tennis du 24 au 26 novembre à Lille.

Le capitaine belge Johan Van Herck a décidé d'appeler cinq joueurs pour préparer la finale de la Coupe Davis face à la France. Un choix qui s'explique notamment par les soucis physiques de Joris De Loore. Arthur De Greef, qui était complètement passé à travers lors du double face à l'Australie, fait aussi partie de la sélection. "Je laisse toutes les options ouvertes et je prendrai une décision au dernier moment. Pour l'instant les choses sont claires chez nous et j'aime ça."

Touché au coude, Steve Darcis avait décidé de prendre un peu de repos après l'European Open d'Anvers. De retour sur les courts, son état de forme ne suscite pas trop d'inquiétudes, mais fait tout de même l'objet d'une attention particulière. "Il s'entraîne physiquement le matin et joue deux heures l'après-midi, comme tout le monde. Son coude va bien."

"Le plein de confiance pour Goffin"
L'état de fraiîcheur de David Goffin, qui dispute actuellement le Masters de Londres, n'est pas un problème pour Johan Van Herck. "La saison a été longue et il est sans doute fatigué. Cela ne me dérange pas qu'il le soit, s'il joue comme il l'a fait face à Nadal à Londres. Je retiens surtout qu'il remplit sa jauge de confiance et que cela nous sera profitable lors de la finale."

"On croit en la victoire"
La Belgique dispute sa deuxième finale en trois ans après une défaite à Gand face à la Grande-Bretagne d'Andy Murray en 2015. Les Belges avaient été battus aussi en finale en 1904 par les Iles Britanniques. "Par rapport à la finale il y a deux ans, les joueurs ont gagné en maturité et surtout ils croient en la victoire, même si la France est favorite. Mais il n'y a cette fois pas d'Andy Murray en face, au meilleur de sa forme, qui veut absolument gagner la Coupe Davis. Il y a de bons joueurs en France, mais nous avons une chance et nous voulons croire en cette chance.

Par: rédaction 14/11/17 - 11h25