Zulte Waregem reprend une petite coupe

Zulte Waregem a remporté la coupe de Belgique face à Ostende (3-3, 2-4 aux penalties). À la suite d'une finale folle, il aura fallu attendre la séance des tirs au but pour départager les deux équipes au stade roi Baudouin ce soir. Le Essevee, qui avait déjà remporté le trophée en 2006, aura le privilège de disputer l'Europa League la saison prochaine. Ostende peut nourrir de gros regrets.

Revivez le direct commenté

Les plus belles photos

1. Les choix payants de Dury
Dos au mur, mené et malmené dans la rencontre, Francky Dury lance Gueye et Coopman à 30 minutes du coup de sifflet final pour sauver "son" Zulte Waregem. Résultat des courses: les deux joueurs se montrent décisifs en trouvant le chemin des filets. Sans oublier la titularisation surprise de Timothy Derijck, lui aussi buteur ce soir. "Francky Dury, Francky Dury": les 17.000 supporters du Essevee qui ont fait le déplacement jusqu'à Bruxelles ne se sont pas trompés en scandant le nom de leur entraîneur en fin de match. En 2006, Zulte Waregem avait déjà gagné la coupe de Belgique avant d'être battu par Lokeren en 2014. Ostende, qui jouait la première finale de son histoire, a certainement été submergé par ses émotions. L'expérience a fait la différence.

2. Dimata, homme du match
Auteur d'un doublé, un homme a marqué la finale de la coupe de Belgique 2017 de son empreinte: c'est évidemment Landry Dimata. Ce n'est pas un hasard si l'attaquant de 20 ans, passé notamment par le Standard, est l'une des belles révélations de la saison (13 buts toutes compétitions confondues). Il a certainement marqué des points auprès du sélectionneur des Diables Roberto Martinez, présent dans les tribunes du stade roi Baudouin ce soir. Sur le premier but, le Diablotin a fait parler sa puissance et son efficacité pour tromper Sammy Bossut. Le second est un petit bijou: une superbe "Madjer" alors qu'il est en plein duel avec Marvin Baudry. Landry Dimata a déjà tout d'un grand. On dit de lui qu'il est plus fort que Christian Benteke au même âge. On se demande surtout comment Ostende pourra résister aux nombreuses offres qui risquent d'arriver pour lui sur la Côte. Il ne lui a  manqué que la victoire finale.

3. Une finale riche en rebondissements
3-3, une séance de penalties insoutenable, des occasions, de l'intensité, un excellent arbitrage de M. Delferière... Sur papier, le match entre Ostende et Zulte Waregem n'était pas assez sexy pour certains observateurs du ballon rond. Au bout du compte, la finale de la coupe de Belgique 2017 aura été une belle propagande pour le football belge. Double bonne nouvelle: les deux équipes, qualifiées pour les playoffs I, se retrouveront encore à deux reprises cette saison, lors de la deuxième journée, le 7 avril à Ostende, et lors de la huitième journée au Stade Arc-en-ciel (entre le 12 et le 14 mai). "Zulte Waregem fait une grosse saison. On ne parle pas assez de nous. Notre saison est déjà réussie. On va jouer sans stress et tenter de prendre de plaisir dans les PO1", conclut Onür Kaya.

Francky Dury a fait des choix gagnants ce soir. © belga.
Landry Dimata, auteur d'un doublé ce soir. © belga.
En arrêtant deux penalties, Sammy Bossut a sorti le grand jeu ce soir. © photo news.

Christophe Da Silva 18/03/17 - 23h25