Le PSG pourrait recruter Mbappé et respecter le fair-play financier: voici comment

© photo news.

Après avoir réalisé le plus grand transfert de l'histoire du football en recrutant Neymar (222 millions d'euros), le PSG s'activerait sérieusement sur le dossier Mbappé. Problème pour le club Parisien: le fair-play financier doit être respecté.

Ce n'est plus un secret: Kylian Mbappé (18 ans) a fait part de sa volonté de quitter Monaco. Selon Telefoot, le jeune attaquant français aurait choisi le PSG, au détriment du Real Madrid, du Barça ou même d'Arsenal.

Mais pour le PSG, faire signer Mbappé, dont le coût avoisinerait les 150 millions d'euros, n'est pas une mince affaire. Car après avoir dépensé l'énorme de somme de 222 millions d'euros pour Neymar, le club parisien se heurte à l'obstacle du fair-play financier, imposé par l'UEFA. Mais il y a plusieurs moyens de le contourner.

Des contrats sponsoring plus juteux
Tout d'abord, en revalorisant les contrats de sponsoring. "A partir du moment où on fait venir des joueurs comme Neymar, qui va engranger toute une économie footballistique, on peut aussi s'attendre à ce qu'au niveau des sponsors et des équipementiers qui sont partenaires du club, il y ait une revalorisation du partenariat", indique Me Tatiana Vassine, spécialiste du droit du sport à BFM TV.

Atteindre l'équilibre financier

"Cela permettrait d'augmenter les recettes du club et d'avoir un équilibre financier plus facile à atteindre."

Cela dépend du "spectacle sportif"
Il existe également un autre aspect d'importance pour respecter ce fameux fair-play financier. C'est ce qu'on appelle le "spectacle sportif".

"Puisque le fair-play financier repose sur le spectacle sportif, on peut envisager des recettes qui viennent du spectacle sportif. C'est tout ce qui est lié à la billetterie", détaille Me Tatiana Vassine à BFM.

Augmenter le prix des abonnements
Pour respecter l'équilibre budgétaire, les supporters parisiens peuvent donc s'attendre à une augmentation conséquente du prix des abonnements pour les saisons qui suivent. "On peut s'attendre à ce que le tarif des abonnements évolue dans les années à venir, de manière à pouvoir remplir un peu cet écart." Pour cette saison, pas de panique, les tarifs ne bougeront pas ou peu.

L'économie Neymar
Et puis, il est clair que si le prix du transfert (et du salaire) de Neymar est exorbitant, le joueur brésilien va générer, dans les mois qui suivent, une véritable économie à lui tout seul, qui devrait rapporter gros au PSG.

Des transferts... sortants
Le club de la capitale française devrait aussi dégraisser quelque peu son noyau. Des joueurs comme Matuidi, Aurier, Lucas voire Draxler pourraient quitter le navire qatari.

© photo_news.
© photo news.
© photo news.

Par: rédaction 10/08/17 - 15h00