Le "but fantôme" de Messi non validé par l'arbitre

Sauvé in extremis par Jordi Alba, le FC Barcelone a évité de peu la défaite chez son dauphin Valence (1-1) dimanche lors de l'affiche de la 13e journée du Championnat d'Espagne, entachée d'une grossière erreur d'arbitrage: un but valable non accordé à Lionel Messi.

A la 30e minute de ce choc, la frappe de l'Argentin, cafouillée par le gardien, a nettement franchi la ligne de but. Mais faute d'assistance technologique en Liga, l'arbitre a refusé le but. Et après l'ouverture du score de Valence, signée Rodrigo (60e), le Barça a préservé de peu son invincibilité en championnat grâce à une passe lumineuse de Messi pour la volée d'Alba, ex-joueur valencien (82e).

Ce nul maintient le statu quo en tête du classement avec un Barça toujours en tête (1er, 35 pts) et nanti de quatre longueurs d'avance sur Valence (2e, 31 pts). L'Atletico Madrid (3e, 27 pts) et le Real Madrid (4e, 27 pts), vainqueurs samedi, en profitent pour retrancher deux points à leur retard sur le duo de tête.

Vermaelen titulaire

Thomas Vermaelen a commencé dans le onze de base du FC Barcelone ce dimanche soir (20h45), dans le cadre de la 13e journée du championnat d'Espagne en déplacement à Valence. Ce duel oppose le premier (Barcelone) et le deuxième (Valence) du classement. Pour la première fois en presque deux ans, Vermaelen est au coup d'envoi d'un match de championnat pour Barcelone.

Le Diable Rouge intègre l'équipe grâce à la blessure de Javier Mascherano et à la suspension de Gerard Piqué. Il faut remonter au 23 janvier 2016, lors d'un déplacement de Barcelone à Malaga, pour trouver trace d'une titularisation de Vermaelen en Liga. Il avait cependant joué 90 minutes le mois dernier en Coupe du Roi lors d'un déplacement à Murcie, club de troisième division (0-3).

Le défenseur de 32 ans a disputé cette saison plus de matches pour les Diables Rouges (4) que pour les Catalans (1). Le sélectionneur Roberto Martinez a placé l'Anversois dans son onze de base contre le Japon (1-0) et contre le Mexique (3-3). Thomas Vermaelen avait également participé aux duels pour la qualification à la Coupe du Monde en Grèce (1-2) et en Bosnie-Herzegovine (3-4).

© ap.
© afp.
© reuters.

Par Michaël Bouche 26/11/17 - 22h05