Noah confiant: "On devrait gagner vendredi, samedi et dimanche"

© afp.

Yannick Noah, le capitaine des Bleus, a sélectionné Jo-Wilfried Tsonga (ATP 15), 32 ans, Lucas Pouille (ATP 18), 23 ans, Pierre-Hugues Herbert (ATP 80), 26 ans, et Nicolas Mahut (ATP 103), 35 ans avec Richard Gasquet (ATP 31), 31 ans, et Julien Benneteau (ATP 57), 35 ans, comme réservistes pour la finale de la Coupe Davis de tennis du 24 au 26 novembre à Lille (Villeneuve d'Ascq) au stade Pierre Mauroy.

Yannick Noah a privilégié l'entente en double de Mahut et Herbert, respectivement 6e et 13e mondial de la spécialité. Le capitaine français, comme son homologue Johan Van Herck, a jusqu'à la veille du tirage au sort, prévu le jeudi 23 novembre, pour donner la composition définitive de son équipe.

Comme le capitaine belge, Yannick Noah laisse les portes ouvertes. "Je prendrai ma décision le plus tard possible concernant l'équipe définitive", a expliqué Yannick Noah en conférence de presse mardi à Paris.

C'est la même équipe que lors de la demi-finale remportée 3-1 contre la Serbie, déjà à Villeneuve-d'Ascq, à la mi-septembre, avec Tsonga et Pouille en numéro 1 et 2 des simples et le tandem Mahut-Herbert pour le double.

"Les six joueurs sont capables de jouer. Il y a eu une belle émulation ces dernières semaines. Tous étaient motivés pour jouer cette finale. Benneteau n'était a priori pas dans les plans, mais il a gagné sa place", a ajouté le capitaine français faisant référence notamment au match remporté par Benneteau face à David Goffin en 8es de finale à Paris-Bercy où il a atteint les demis. "Nous formons un groupe compact, c'est notre force. On va mettre tout en place pour gagner, place ensuite au jeu". La France mise ainsi beaucoup sur son double, pariant sur ses deux leaders pour remporter les simples.

"La Belgique s'appuie sur un seul joueur"
"Si un des mes leaders est diminué pour, éventuellement, un 5e match décisif? Je ne pense pas de cette façon. Chaque fois que nous avons performé, nous avons eu une attitude positive. Il faut avoir ça, en tant que champion. Je ne veux pas partir sur une campagne avec des "si" en espérant ne pas avoir de mauvaises nouvelles. L'adversaire va s'appuyer en grande partie sur un joueur. Et nous avons chez nous des joueurs capables de le battre. C'est ça notre objectif. Il (David Goffin ndlr) pourrait devoir jouer vendredi, samedi et dimanche. Et si l'on veut aller dans les pronostics, s'il y a un joueur qui risquerait d'être fatigué, c'est lui, pas un de chez nous", a estimé Yannick Noah qui partira en stage à Marcq-en-Baroeul, près de Lille à partir de mercredi.

"Nous sommes favoris"
"Si on joue notre meilleur tennis, nous sommes favoris et on devrait gagner vendredi, samedi et dimanche. J'ai à coeur de gagner ce match, c'est énorme pour nous tous et cela va bien plus loin que mon avenir personnel", a encore confié Yannick Noah répondant à une question sur sa place en Coupe Davis la saison prochaine. "Il n'y a pas de plus bel endroit que d'être là aujourd'hui avec cet espoir de faire quelque chose de beau et de gagner. Je suis concentré sur ça et je laisse tout autre chose de côté pour préparer mes gars à gagner cette finale."

Par: rédaction 14/11/17 - 13h47