Les mini-jupes et les décolletés, c'est terminé au golf

That look when you have no idea if it's breaking left or right...

La Ladies Professional Golf Association (LPGA) a imposé un nouveau code vestimentaire à ses joueuses. Les réactions sont majoritairement négatives: "C'est du slut-shaming".

Les leggings, les décolletés profonds et les mini-jupes, c'est désormais interdit au golf. La LPGA a imposé un nouveau code vestimentaire à ses joueuses.

"Une image positive et professionnelle du golf"
Selon The Guardian, c'est la présidente Vicki Goetze-Ackerman qui a averti tout le monde par mail: "Une tenue correcte est maintenant obligatoire. Vous devez véhiculer une image positive et professionnelle du golf".

Celle qui ne respectera pas cette règle se verra infliger une amende 1.000 dollars. Elle sera doublée en cas de nouvelle infraction.

"Un grand pas en arrière"
Cette décision ne fait pas l'unanimité dans le monde du golf. Pour le magazine Teen Vogue, c'est tout simplement du slut-shamming, une expression qui regroupe un ensemble d'attitudes individuelles ou collectives, agressives envers les femmes dont le comportement sexuel serait jugé "hors-norme". "Un grand pas en arrière", poursuit Teen Vogue.

Même son de cloche pour le golfeur Matt Blackey. "Je ne suis pas convaincu que ce strict code vestimentaire aidera le golf", a-t-il écrit sur Twitter.

Christophe Da Silva 17/07/17 - 12h47