4X400m: les Tornados visent une onzième finale

© photo news.

Les Belgian Tornados abordent leur onzième championnat international consécutif en plein air (JO, Mondiaux, Euro), samedi aux Mondiaux de Londres. Depuis les JO de Pékin en 2008, le relais 4X400 m messieurs a toujours été présent et finaliste. Au niveau des Jeux et des championnats du monde, "seuls les Etats-Unis ont fait aussi bien. C'est une fierté", reconnaît Jacques Borlée, l'homme derrière ce projet initié en 2005 par le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB).

Laissés au pied du podium olympique pour 3/100es de seconde, l'an dernier à Rio, l'ambition de Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Robin Vanderbemden, Kevin Borlée, mais aussi des réservistes Julien Watrin et Jonathan Sacoor, sera en 2017 avant tout de rejoindre une 11e finale.

"Les Etats-Unis pas favoris"
"Cette année, rendez vous compte, les Etats-Unis ne sont pas favoris. Il y a devant eux la Jamaïque et le Botswana. Derrière, il y a Trinité et Tobago et les Bahamas bien entendu. Il y a la Grande-Bretagne. Il y a une équipe européenne dont il falloir faire très attention c'est l'Espagne. Derrière, il y a encore Cuba, la France. Essayez de vous rendre compte qu'il y a une concurrence incroyable."

Les "petits" Belges
Comment expliquer la présence des "petits" Belges au milieu de ces grandes nations du sprint mondial et des grandes nations européennes? "La vision, la stratégie, avec énormément de talent et d'envie. La particularité aussi c'est que l'on a très très peu de blessés. Toutes ces stratégies, le fait de chercher la qualité du travail, pas la quantité, font que nous avons une continuité et qu'on joue au niveau mondial de façon incroyable", résume le coach des Tornados.

L'IAAF admirative
La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), en présentant l'épreuve sur son site internet, ne tarissait pas non plus d'éloges à propos du relais belge. "La Belgique est candidate à la médaille compte tenu de son éthique de travail et de son habitude d'être meilleure que la somme de ses individualités."

Robin Vanderbemden © belga.
© photo news.

Ordre de départ révélé

Une fois n'est pas coutume, Jacques Borlée a révélé non seulement la composition mais aussi l'ordre de départ de ses athlètes dans les séries du 4X400 m, samedi aux Mondiaux de Londres. Dylan Borlée prendra le départ, Jonathan Borlée assurera le 2e relais et le donnera à Robin Vanderbemden qui le cédera enfin à Kevin Borlée. "On a un team pour battre le record de Belgique (2:58.52 en finale aux JO de Rio)" a avancé le mentor des Belgian Tornados. "Mais il y a une telle concurrence que notre but premier sera d'atteindre la finale."

Mauvaise nouvelle pour Kevin Borlée
Les nouvelles de la santé de Kevin Borlée ne sont pas au beau fixe. "C'est loin d'être évident. Nous avons forcé à l'entraînement ce matin (jeudi). Il ne se sentait pas bien du tout. Il a dur. Je prendrai la décision à son sujet au dernier moment. Je suis optimiste de nature ... Le médecin est positif. S'il se remet bien, il sera peut-être plus fort que jamais." 

"Jamais eu d'équipe aussi forte"
"Je n'ai jamais eu d'équipe aussi forte. Si j'ai un problème avec Kevin, samedi, ce sera Julien (Watrin) qui courra", a aussi annoncé Jacques Borlée. Jonathan Sacoor, le médaillé de bronze de l'Euro juniors de Grosseto cet été, est le 6e Tornado. 

"Dylan en plein boom"
"Dylan est en plein boom et il a une expérience de la haute compétition. Aux Bahamas (aux World Relays 2015, ndlr), quand on fait 3e c'est lui qui démarre. Jonathan a actuellement un problème au niveau du démarrage. Comme il part lancé, il sera plus fort qu'en individuel. Et au niveau du rabattement, aux 600 m, il a une expérience incroyable. Robin, s'il peut être 2e ou 3e, j'espère, qu'il pourra suivre. Et Kevin, on connaît ses qualités de finisseur", a ensuite détaillé le coach avant de conclure: "ce n'est pas pour cela que ce sera la même composition en finale."

Par: rédaction 10/08/17 - 20h12

Votre avis nous intéresse!

Votre avis nous intéresse!

Connectez-vous pour réagir!

Il nous faudrait encore quelques renseignements avant de vous laisser réagir.