La pression administrative, première cause de burnout chez les médecins

© thinkstock.

La pression administrative croissante et la difficile combinaison vie privée/vie professionnelle arrivent en tête des causes du burnout chez les médecins, selon une enquête publiée vendredi par le Journal du médecin.

Plus de 1.700 médecins ont répondu à l'enquête sur les causes du burnout. Il ressort que la pression administrative croissante arrive en première position avec 70,4%, suivie de la difficile combinaison vie privée/vie professionnelle (63,4%).

La charge de travail trop importante (62,1%) figure dans le top 3 des causes de burnout. Ce sont surtout les très jeunes médecins de moins de 30 ans qui en souffrent (83,3%).

De plus, la difficulté de combiner vie professionnelle et vie privée et la charge de travail trop importante scorent davantage comme cause de burnout chez les médecins travaillant en groupe. "En médecine de groupe, on est subitement confronté à de fortes personnalités et à une gestion d'équipe qui peut provoquer du stress. Les rapports de pouvoir et d'influence jouent un rôle, un peu comme une équipe en entreprise", commente Anne-Marie Offermans, sociologue maître d'enseignement au Département de médecine générale de l'ULB.

Par: rédaction 21/04/17 - 10h44