Pourquoi il vaut mieux ne pas laisser votre bébé dormir dans votre chambre

© thinkstock.

Selon une récente étude menée par des chercheurs du Penn State College of Medicine, il est préférable de laisser les nouveau-nés dormir dans leur propre chambre dès qu'ils ont atteint quatre à six mois.

On entend souvent les pédiatres recommander aux jeunes parents de laisser leur nouveau-né dormir dans la même chambre qu'eux durant l'entièreté de sa première année; le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) peut effectivement atteindre les nourrissons durant cette période. Dormir avec eux est donc, sans aucun doute, un bon moyen de prévention.

Mais selon une étude menée par des chercheurs du Penn State College of Medicine, il ne serait pas bon de partager votre chambre avec votre nourrisson après les six premiers mois de sa vie - d'autant que 90% des cas de MSN surviennent avant ces six premiers mois.

Selon le Dr. Ian Paul, professeur de pédiatrie et chercheur de cette étude, attendre trop longtemps avant de faire dormir votre enfant dans sa propre chambre pourrait avoir des "effets négatifs sur la qualité du sommeil des parents et des enfants, aussi bien sur le court que le long terme".

"Beaucoup de pédiatres et experts du sommeil remettent en question les recommandations sur le fait de dormir dans la même chambre que le nourrisson durant sa première année, parce que les enfants commencent à éprouver une certaine anxiété due à cette séparation, et ce, dès leurs six mois. Ça rend donc problématique tout changement, à ce stade", a-t-il expliqué.

Les résultats de l'étude du Dr. Paul et de ses collègues, menée sur 279 mères et leurs enfants, ont effectivement démontré qu'à quatre mois, les enfants qui dormaient déjà dans leur propre chambre gagnaient environ 45 minutes de sommeil en plus que ceux qui continuaient de partager la chambre de leurs parents. À neuf mois, ces mêmes enfants dormaient près de 1 heure et 40 minutes de plus que ceux qui ne possédaient pas leur propre chambre.

Sur le long terme, les enfants qui ont pris l'habitude de dormir avec leurs parents après six mois seraient donc plus susceptibles d'avoir des troubles du sommeil. "Et un sommeil inadéquat pour un enfant pour aussi amener ce dernier à avoir des problèmes d'obésité", a ajouté le Dr. Paul, qui conseille dès lors vivement aux parents de suivre les recommandations du pédiatre de leur enfant en ce qui concerne son sommeil.

Alizé B. 15/06/17 - 10h54