Les frites encore plus néfastes que vous ne le pensiez

© thinkstock.

Une irrésistible tentation pourtant si mauvaise pour notre santé.

Les frites font la fierté de notre pays et, qu'on se le dise, on peut difficilement leur résister. Malheureusement, on sait aussi qu'elles risquent de nous bourrer de cholestérol, et qu'elles risquent de nous refiler quelques kilos indésirables. Mais pire encore, elles pourraient réduire notre espérance de vie.

D'après une récente étude publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition et dirigée durant près de huit ans, les personnes qui mangent deux fois - ou plus - des frites par semaine doubleraient leur risque de mourir prématurément. Et cela serait dû, évidemment, à la manière dont les pommes de terre sont cuites.

Les chercheurs ont ainsi contrôlé, durant huit ans, les habitudes alimentaires de 4440 personnes, âgées de 45 à 79 ans, à propos des pommes de terre et de la manière dont ces personnes les consomment. Or, durant cette période, 236 participants sont décédés, et la majorité de ces personnes consommait des frites en abondance.

Certes, les résultats de cette étude ne prennent pas en compte le style de vie des participants qui, peut-être, s'alimentaient mal à tous niveaux. Il n'empêche que ces résultats sont, selon eux, la preuve qu'une consommation modérée de frites reste la meilleure chose à faire.

Alizé B. 15/06/17 - 15h39