Le soutien-gorge adhésif n'est pas sans danger: une femme dénonce

Elle en garde des séquelles.

Que ce soit sur Facebook, Instagram ou encore Twitter, la publicité du soutien-gorge adhésif sans bretelle est partout! Disponible en noir ou en couleur chair, il permet de gonfler votre poitrine grâce à un jeu de lacets.

Le hic: comme il n'y a pas de bretelles, le soutien colle à la peau grâce à des bandes adhésives. Et c'est là que l'affaire se corse.

Car, comme le raconte une certaine Jami Catherine Moran Jessop sur sa page Facebook, cette expérience a été affreuse pour elle. En voulant retirer son soutien, elle s'est brûlée et a arraché une partie de la peau de son sein.

Son cas est loin d'être isolé. À en croire les nombreux commentaires, d'autres femmes ont également eu la même mésaventure. L'une d'entre elles dit avoir passé 45 minutes à essayer de l'enlever.

D.V.B 12/07/17 - 09h50