Derrière ce souvenir heureux sur Facebook, une maladie invisible et honteuse

Pendant trop longtemps, Jessica Ellis a fait semblant d'aller bien.

Blogueuse pour le site "The No Filter Mom", Jessica Ellis a récemment vu passer sur Facebook une photo de son passé, un cliché de vacances qui la montre souriante avec sa fille de un an. "Que croyez-vous voir sur cette photo?", demande Jessica. "Mes amis m'ont écrit de gentils commentaires comme: Quelle belle photo, tu es radieuse, tu as l'air de passer le meilleur des moments."

"J'aime passer du temps avec mon mari et ma fille", poursuit Jessica. Mais sur cette photo, elle était loin d'être heureuse et certainement pas en train de passer le meilleur moment de sa vie. Après avoir souffert de dépression suite à son accouchement, la jeune maman a vécu de longs mois difficiles et stressants. "Quand cette photo a été prise, j'étais plus que jamais rongée par l'anxiété."

Sa famille et son mari étaient au courant de son profond mal-être, mais même devant ses amis proches, Jessica a longtemps fait semblant d'aller bien et de mener une vie normale. "Je n'arrêtais pas de dire que j'étais désolée, je m'excusais d'être anxieuse, je m'excusais d'avoir des crises de panique, je m'excusais de ne pas pouvoir faire des choses normales à cause de mon anxiété." Aujourd'hui, Jessica n'a plus honte de parler de cette "maladie invisible". Elle ajoute: "L'anxiété ne me rend pas anormale." 

Par Catherine Delvaux. 13/09/17 - 13h32