La raison pour laquelle il est difficile de ne boire qu'un seul verre d'alcool

© thinkstock.

C'est la faute à la science!

Qui n'a jamais dit: "Juste un verre et puis j'y vais" et qui s'est finalement retrouvé à afonner des dizaines de bières jusqu'aux petites heures? Difficile, en effet, de résister à l'appel de l'alcool et ce, malgré une bonne volonté.

Mais que les adeptes des apéros se rassurent, il y a une explication scientifique à ce phénomène! Selon une étude menée par l'Université de Centre de la Science de Santé du Texas A&M du Médicament, la consommation d'alcool modifie la structure et le fonctionnement des neurones de notre cerveau.

Pour bien comprendre le phénomène, il faut savoir qu'il existe deux principaux types de neurones dans notre cerveau: les D1 qui contrôlent les actions de type "aller" (qui nous poussent à agir) et les D2 qui contrôlent les actions de type "non aller" (qui inhibent le désir d'agir).

Problème: les neurones D2 sont désactivés avec la consommation de l'alcool et ne jouent donc plus leur rôle de feu rouge.

D.V.B 14/09/17 - 09h03